Travail dominical : nouvelle tentative aux Galeries Lafayette

Travail dominical : nouvelle tentative aux Galeries Lafayette

Galeries Lafayette enseigne commerce

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 18 mai 2016 à 19h53

Forte d'un accord conclu au BHV-Marais, au coeur de Paris, la direction des Galeries Lafayette s'apprête à rouvrir les négociations en vue d'ouvrir tous les dimanches le magasin-phare du boulevard Haussmann à Paris. Début mai, aucun syndicat des Galeries Lafayette Haussmann n'avait accepté de signer un projet d'accord soumis par la direction.

Selon des sources syndicales, citées par l'agence 'AFP', de nouvelles discussions sont programmées jeudi et vendredi entre les syndicats et la direction du groupe. Cette dernière n'a pour l'instant fait aucun commentaire.

Le BHV-Marais sera le 1er magasin ouvert tous les dimanches

Au BHV-Marais, filiale du groupe Galeries Lafayette, un accord a en revanche pu être conclu début mai pour ouvrir tous les dimanches dès juillet. Les syndicats SUD-Solidaires BHV  (33% des voix aux élections professionnelles) et la CFE-CGC (8%) ont signé l'accord, tandis que la CFTC (25%) a fait savoir qu'elle ne mettrait pas son veto au texte, ce qui a permis son application.

Le BHV-Marais deviendra ainsi le premier grand magasin à ouvrir tous les dimanches depuis la promulgation de la loi Macron en août 2015. L'accord au BHV-Marais, conclu pour trois ans, distingue les salariés travaillant habituellement la semaine et occasionnellement le dimanche, et ceux de fin de semaine, embauchés spécifiquement à temps partiel (150 prévus au BHV). Pour les premiers, l'accord prévoit un plafond de 15 dimanches travaillés par an, payés doubles et avec récupération. Pour les salariés de fin de semaine, les 15 premiers dimanches seront majorés de 100% (payés double), et les suivants de 50%, sans récupération.

Fréquentation en baisse depuis les attentats du 13 novembre

Aux Galeries Lafayette Haussmann, où la fréquentation a reculé depuis les attentats du 13 novembre 2015, le projet d'accord rejeté par les syndicats proposait aux salariés de la semaine de travailler 7 dimanches par an, majorés de 100% et assortis d'une récupération. Pour les salariés embauchés spécifiquement pour le dimanche (une centaine prévus), les heures du dimanche auraient aussi été majorées de 100%, mais sans récupération.

 
0 commentaire - Travail dominical : nouvelle tentative aux Galeries Lafayette
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]