Trump ampute l'accord sur le climat, Fabius pointe un "recul grave"

Trump ampute l'accord sur le climat, Fabius pointe un "recul grave"

Laurent Fabius député PS de Seine-Maritime

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 11h11

Les réactions ne se sont pas fait attendre, après la dernière décision de Donald Trump, cette fois en matière d'écologie. Le chef de l'Etat américain a annulé mardi par décret une bonne partie des réglementations contre le réchauffement climatique mises en place par son prédécesseur Barack Obama. L'objectif, qui avait été répété à plusieurs reprises au cours de sa campagne pour la présidentielle, est de doper la production d'énergies fossiles sur le sol américain.

"Le démantèlement d'importantes réglementations protectrices, l'encouragement à des projets polluants d'énergies fossiles, l'annonce d'une amputation massive des budgets nationaux et internationaux dans ce domaine sont contraires aux connaissances scientifiques les mieux établies et aux objectifs d'intérêt général poursuivis par l'Accord mondial de Paris, déjà ratifié par 141 pays dont les Etats-Unis", réagit Laurent Fabius, l'ancien président de la COP21, dans un communiqué.

La Chine ne bouge pas

"Il appartient aux Etats, aux collectivités locales, aux entreprises, aux ONG, aux citoyens, de réagir partout en réaffirmant concrètement leur attachement aux engagements pris à Paris, en les mettant en oeuvre et même en les amplifiant compte tenu des augmentations de température constatées et redoutées, avec leurs conséquences destructrices pour l'humanité", ajoute l'actuel président du Conseil constitutionnel, qui avait arbitré les longues négociations pour aboutir à un accord.

De son côté, la Chine a réaffirmé mercredi qu'elle était toujours liée par ses engagements signés à Paris. "Nous maintenons que toutes les parties doivent vivre avec leur temps, saisir les chances, tenir leurs promesses et prendre sérieusement des mesures pour promouvoir conjointement la mise en oeuvre de l'accord (de Paris)", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Lu Kang. "Peu importe comment évoluent les politiques des pays tiers sur le changement climatique, la détermination, les objectifs et la politique de la Chine en tant que grand pays en développement responsable face au changement climatique ne changera pas", a-t-il ajouté.

Qualifié d'historique, le texte fixe le cadre d'engagements politiques, économiques et financiers visant à contenir la hausse de la température moyenne de la planète "nettement en-dessous de 2oC" en 2100 par rapport aux niveaux pré-industriels.

 
0 commentaire - Trump ampute l'accord sur le climat, Fabius pointe un "recul grave"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]