Uber fait plier le maire de New York

Uber fait plier le maire de New York

Uber écran smartphone

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 23 juillet 2015 à 13h20

C'est une victoire pour Uber, qui est depuis plusieurs mois dans le viseur du maire de New York, Bill de Blasio - comme dans beaucoup d'autres villes dans le monde. L'élu a finalement repoussé un vote très controversé, visant à limiter la croissance du service de VTC dans sa ville. A la place, le conseil municipal va lancer une étude, qui doit durer quatre mois, pour observer l'impact des véhicules, dont le développement a été très rapide ces dernières années, sur le trafic... En échange, Uber a accepté de s'associer au projet, dont les conclusions devraient être publiées au mois de novembre.

Uber gagne un point

Attaqué sur son modèle économique, Uber réplique en faisant valoir qu'il apporte des opportunités et de la mobilité à New York, y compris dans des quartiers plus sensibles de la ville, et souvent délaissés par les taxis, à l'image du Queens ou du Bronx. Le groupe a d'ailleurs lancé une grande campagne de publicité, avec des spots télévisés, pour présenter ses qualités, et en insistant sur le fait qu'il lutte contre les discriminations en travaillant dans des zones plus pauvres, où vivent des populations issue des minorités ethniques.

"Ensemble, nous pouvons construire un système de transport encore meilleur, et plus fiable. Ce sont d'excellentes nouvelles pour tous les New-Yorkais, les utilisateurs et les chauffeurs d'Uber ", a déclaré le groupe...

 
0 commentaire - Uber fait plier le maire de New York
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]