Un acharnement contre les fonctionnaires ?

Un acharnement contre les fonctionnaires ?©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 10 juillet 2017 à 14h58

Le gouvernement cherche à économiser quatre à cinq milliards d'euros d'économies d'ici à la fin de l'année, et parmi les premières mesures pour y parvenir, il a annoncé le rétablissement d'un jour de carence pour les fonctionnaires dès 2018 afin de "rétablir de l'équité entre le public et le privé". L'exécutif a par ailleurs décidé de geler le point d'indice, qui sert à calculer le traitement des fonctionnaires.

"Je pense que ça commence à faire beaucoup", a déclaré le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, sur RTL. "Evidemment, il faut un rétablissement des comptes publics mais on a l'impression que la seule variable d'ajustement, ce sont les fonctionnaires", a-t-il ajouté.

"Micro-absentéisme"

Même son de cloche du côté du secrétaire général de Force ouvrière, Jean-Claude Mailly, qui estime que "le gouvernement fait des erreurs graves". "On ne peut pas comme le Premier ministre (...) parler de la République, de ses valeurs, de la liberté, de la fraternité et laisser entendre qu'il va y avoir des services publics qui vont être menacés", a-t-il dit sur France Inter.

Selon le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, le "micro-absentéisme" dans la fonction publique coûte environ 170 millions d'euros par an.

En cas d'arrêt maladie, les fonctionnaires sont indemnisés dès le premier jour par l'assurance maladie, tandis que les salariés du privé ne le sont qu'à partir du quatrième jour. L'instauration d'un jour de carence pour les fonctionnaires consiste donc à ne les indemniser qu'à partir du deuxième jour d'arrêt.

"Un truc de fous" ?

Jean-Claude Mailly souligne que de nombreuses conventions collectives obligent les entreprises à prendre en charge une partie ou la totalité de la période de carence des salariés du privé. "Pour 170 millions d'euros, je pense que ça n'en valait pas la peine", a-t-il estimé sur LCP.

Le dirigeant de la CGT Philippe Martinez, qui avait exhorté la semaine dernière le gouvernement à ne pas "opposer les salariés entre eux", s'est lui aussi insurgé. "On ne peut pas perpétuellement accuser ceux qui ont des droits d'être des privilégiés", a-t-il réaffirmé sur BFM TV lundi. "C'est un truc de fous, ceux qui ont des droits deviennent des privilégiés et ceux qui n'en ont pas devraient être la norme", a-t-il déploré.

 
6 commentaires - Un acharnement contre les fonctionnaires ?
  • avatar
    boromkeur -

    le nivellement par le bas,toujours.....

  • avatar
    brebiou -

    Je suis d'accord pour le jour de carence en tant que fonctionnaire. Mais qu'en est-il pour les mutuelles ou les employeurs du privé doivent financer une partie de la mutuelle de leurs employés, que l'état financent aussi pour les fonctionnaires une partie de notre mutuelle si on veut parler de rendre tout le monde équitable.

    avatar
    acalementvotre -

    aucun fonctionnaire ne voit sur sa feuille de salaire la mutuelle ! qui la paye ?

  • avatar
    isnogood -

    impecable ce gouvernement va en chier en septembre!!j'aimerai pas etre un nouveau depute d'en marche car pour rentrer chez eux va falloir qui rase les mur!!!

  • avatar
    eson -

    non juste équilibre

  • avatar
    chandi -

    Et l'acharnement du public sur le privé qui en parle ? Ils ne vont pas gémir pour un jour alors que le privé en a trois;qui paye leurs retraites,leurs congés,leurs arrêts maladie,leur absentéisme,leurs promotions,leurs grèves ? Toujours et encore le privé et pour quelle qualité de service?Médiocre !C'est plus facile de pleurnicher et de se faire passer pour les "calimero" du pays.

    avatar
    acalementvotre -

    sans oublier et je suis un ancien fonctionnaire que si il n'y a pas eu d'augmentation de la valeur du point d'indice ,il y a eu depuis 6 ans et pour TOUT fonctionnaire une augmentation du nombre de points d'indice ,donc de facto une augmentation de salaire (grille ,barème,avancement automatique ,etc .....) mon cas 35 points d'indice entre 2010 et 2015 !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]