Une réunion s'est tenue entre Lactalis et les producteurs de lait à Laval

Une réunion s'est tenue entre Lactalis et les producteurs de lait à Laval

manifestation devant Lactalis à Laval le 22 août 2016

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 23 août 2016 à 17h02

Une réunion entre des représentants du géant mondial des produits laitiers Lactalis et des producteurs de lait qui occupent depuis lundi soir les abords du siège du groupe à Laval (Mayenne), a été organisée mardi en début d'après-midi à la préfecture, selon Reuters, qui cite une source syndicale.

"Cette réunion vise à fixer le cadre et la méthode de rencontres qui pourraient se dérouler dans les heures ou les jours prochains", a déclaré à l'agence de presse Florent Renaudier, président de la section laitière des jeunes agriculteurs (JA) de la Mayenne.

257 euros le litre

Entre 250 et 300 éleveurs du Grand Ouest occupaient toujours mardi après-mid les abords du siège de Lactalis, qui abrite également une plate-forme logistique, empêchant toute sortie de camions.

Ils réclament une revalorisation du prix de 257 euros les mille litres de lait, payé actuellement par le groupe à ses producteurs.

Parmi les manifestants se trouvent des représentants des branches régionale et départementale de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) et de sa branche laitière, la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait). Ces syndicats reprochent à la société d'être "le groupe laitier qui paie le moins cher en Europe".

Blocus jusqu'à un accord

En Mayenne, premier département laitier en France avec le Finistère, environ 80% des 3.200 exploitations laitières seraient en grande difficulté, selon la FDSEA, qui évalue à 340 euros les mille litres le prix susceptible de rémunérer correctement les producteurs.

Médiateur ?

Lundi, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a appelé Lactalis et les producteurs à "ouvrir le dialogue". "Le gouvernement est prêt à être en médiation et à aider à débloquer cette situation", a-t-il indiqué. "Si c'est nécessaire, le médiateur qui a déjà travaillé en 2014 sur la question de la filière laitière et des prix est à disposition des parties pour (...) retrouver les voies du dialogue."

Selon les organisations syndicales, le prix de 256 euros les 1.000 litres de lait payé actuellement par Lactalis à ses producteurs est de dix à trente euros inférieur à ce que paient ses principaux concurrents. Le groupe répond que la faiblesse des prix du lait à la production s'explique avant tout par la surproduction et les excédents...

 
7 commentaires - Une réunion s'est tenue entre Lactalis et les producteurs de lait à Laval
  • avatar
    dan51 -

    un bébé est nourri par sa mère et après les produits laitiers ne sont indispensable, c'est maltraité la vache qui fait un veau tous les ans que l'on retire pour envoyer à l'abattoir c'est un étre sensible c'est une mère avant tout une vache en INDE elle se promène
    les agriculteurs s'endettent achat de tracteur en fin d'année pour ne pas payer d'impots ce qu'a dit à la radio un marchand de matériel agricole achat non justifiéparait-il
    tous les agriculteurs qui restent ce sont les descendants de ceux qui ont exploiter les paysans qui avaient 4 vaches et qui travaillait
    gratuitement pour leur pain dans les années 1950 et dans les années 1970 on récupérer la terre pour une bouchée de pain

  • avatar
    Alain451 -

    Je suis étonné de constater qu'aucune association de consommateurs ne vienne soutenir le combat des producteurs de lait compte tenu qu'une augmentation de 10 ou 15 cts du litre à l'achat n'aura aucune répercussion à la vente du produit fini.
    D'une part Lactalis a des concurrents et ne se laissera pas distancer, d'autre part les consommateurs peuvent boycotter les produits Lacatalis dès aujourd'hui. En coupant les ressources de cette entreprise, les producteurs bénéficient d'un soutien de poids. En France il est interdit par la loi de vendre à perte et le contrevenant est sujet à de lourdes amendes le cas échéant. Pourquoi le gouvernement autorise un industriel à contraindre les producteurs à enfreindre cette loi!!!! Que fait le ministre de l'agriculture qui est nommé pour la défense des agriculteurs, éleveurs et producteurs????

  • avatar
    tintin544 -

    ces agriculteurs toujours entrain de se plaindrent ce sont les assistes de l'europe !!!!

  • avatar
    chian -

    Je ne comprends pas si d'autres groupes laitiers payent mieux, pourquoi ne pas leurs vendre votre lait ??

  • avatar
    stellaben -

    une honte que ce soit agriculteurs , producteurs de légumes , éleveurs , pêcheurs et j'en passe , c'est toujours les intermédiaires qui se replissent les poches avec l'aval de nos dirigeants

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]