USA: les ouragans vont compliquer les prévisions économiques

USA: les ouragans vont compliquer les prévisions économiques

William Dudley, président de l'antenne de New York de la Réserve fédérale et vice-président du comité monétaire (FOMC).

A lire aussi

AFP, publié le lundi 25 septembre 2017 à 17h59

L'impact des ouragans qui ont touché le sud des Etats-Unis ces dernières semaines va rendre plus difficile l'établissement de prévisions économiques fiables à court terme mais ne devrait pas menacer la croissance de l'économie américaine, a estimé un responsable de la banque centrale (Fed) lundi.

La Fed devrait donc continuer à resserrer ses taux graduellement même si elle les a laissés inchangés lors de sa dernière réunion la semaine dernière, a indiqué William Dudley, président de l'antenne de New York de la Réserve fédérale et vice-président du comité monétaire (FOMC).

Selon M. Dudley, les ouragans Harvey, Irma et Maria ont "provoqué des graves difficultés" pour les populations touchées mais leur impact général sur l'économie devrait rester limité.

"Si l'on regarde l'impact des ouragans sur le long terme, même si cela devrait rendre plus difficile d'interpréter les données économiques à court terme, l'économie américaine reste sur une trajectoire de croissance un peu au-dessus de la moyenne", a estimé M. Dudley lors d'un discours à Syracuse, dans l'Etat de New York.

"Les catastrophes naturelles ont tendance à initialement ralentir l'activité économique mais une fois que les efforts de reconstruction ont débuté, l'activité est relancée", a souligné M. Dudley.

Il a répété le point de vue livré la semaine dernière par la présidente de la Fed, Janet Yellen, selon lequel l'inflation devrait se rapprocher de l'objectif de 2% que la banque centrale juge souhaitable pour une croissance économique saine.

Mme Yellen avait laissé entendre lors d'une conférence de presse qu'une nouvelle hausse des taux pourrait intervenir en décembre. La Fed a relevé quatre fois ses taux depuis décembre 2015 et ils se situent actuellement dans une fourchette comprise entre 1 et 1,25%.

 
0 commentaire - USA: les ouragans vont compliquer les prévisions économiques
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]