Vacances : gare aux arnaques sur les sites de réservation en ligne

Vacances : gare aux arnaques sur les sites de réservation en ligne

Biscarosse, vacances, été

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 07 avril 2017 à 14h34

A l'approche des vacances d'été, la Commission européenne met en garde les consommateurs contre les sites de réservation en ligne. Sur 352 portails contrôlés, Bruxelles indique que les deux-tiers d'entre-eux - soit 235 sites au total - ne renseignaient pas des prix fiables.

Les manquements fréquents

Parmi les principaux manquements, la Commission a observé que le prix affiché en premier lieu n'est pas le même que le prix final (un tiers des cas). De même, le prix total ou la manière dont ce dernier était calculé peut manquer de clarté (un tiers des cas).

Par ailleurs, les sites ne précisent pas lorsque les disponibilités restantes ne s'appliquent qu'à eux-mêmes (un quart des cas). Enfin, il arrive que les offres promotionnelles ne soient pas réellement disponibles (un cinquième des cas).

Mise en règle

Suite à cette enquête,  la Commission va demander aux sites internet épinglés de se mettre en règle. "S'ils ne se conforment pas à cette requête, les autorités nationales pourront engager des procédures administratives ou judiciaires, soit directement soit devant les juridictions nationales selon le droit national applicable", prévient l'organe exécutif européen.

 
60 commentaires - Vacances : gare aux arnaques sur les sites de réservation en ligne
  • avatar
    BEAUGUYGUY -

    il serait certainement plus judicieux de publier la liste de tout ces voleurs plutôt que de nuire a certains autres sites très sérieux qui de ce fait ce retrouvent suspectés.....il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier a crabes !
    en France c est devenu la foire a l escroquerie et les contrevenants ne risquent rien bravo!

  • avatar
    PAYNINK -

    Le mieux c'est de ne pas s'adresser à ces sites.
    pour mes modestes voyages en France je prends une carte routière et je fais mon itinéraire moi même
    Sur les sites de Google on peut aussi repérer les hôtels et téléphoner directement

  • avatar
    bonneterre -

    C'est pourtant facile de contrôler : suivant les listes que le fisc détient par rapport aux propriétaires de résidence secondaire qui veulent toujours plus (si on a les moyens d'avoir une résidence secondaire c'est que le patrimoine est là...)
    Les fichiers informatiques de plus en plus fiables : donc le ministère doit employer des "petites mains" et l'argent rentrera dans les caisses et les tricheurs devront payer : car pour louer on a droit à tout : payer surtout l'emplacement du logement et pourquoi donc le fisc encourage des gens à acheter avec défiscalisation ???? tout cela est d'une incohérence totale.

    avatar
    volato -

    Quel rapport avec le Fisc ?...
    Cet article parle d'arnaques et de vente de "produits" (séjours, voyages, locations, etc) non conformes aux offres proposées.
    Il ne s'agit pas de fraude fiscale.

  • avatar
    yadutaf83 -

    Ce serait tellement plus simple de publier la liste des sites qui affichent des tarifs fantaisistes, mais bon moi ce que je dis, je ne suis pas à Bruxelles, xelle !

    avatar
    twist -

    Ni a Tarascon-con ! ! ! M'en fou, parts pas avec ces trucs de voleurs, ne suivez pas mon regard ! ! ! !

  • avatar
    jtjt -

    Cela n'a rien de nouveau. Il y a toujours eu des sites arnaques pour les locations en ligne

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]