Volkswagen : la crise des fournisseurs est terminée

Volkswagen : la crise des fournisseurs est terminée

volkswagen

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 23 août 2016 à 15h49

C'est un soulagement pour Volkswagen... Même si la situation reste tendue, le groupe et ses deux fournisseurs sont parvenus à trouver un accord, dont le contenu n'a pas été divulgué. La firme de Wolfsburg a affirmé que ces 20 heures de négociations permettront la reprise rapide des livraisons.

Les fabricants Car Trim et ES Automobilguss accusaient le constructeur automobile d'avoir dénoncé des contrats commerciaux, sans préavis et sans compensation. En représailles, ils avaient décidé d'interrompre leurs livraisons, entraînant ainsi des retards dans la production sur plusieurs sites. Les politiques s'étaient même emparés de l'affaire. Lundi, le gouvernement allemand en avait appelé à "la responsabilité" des deux parties. "Il en va de milliers d'emplois", avait alerté de son côté un porte-parole du ministère de l'Économie.

28.000 salariés affectés

Le conflit, qui avait débuté le 1er août, a poussé le constructeur allemand à réduire le temps de travail de 28.000 de ses salariés, soit 10% de ses effectifs en Allemagne, dans six des dix usines outre-Rhin. Mettre à l'arrêt plusieurs lignes de production constitue une mesure drastique et très rare dans le secteur. Elle était toutefois inévitable pour Volkswagen, qui avait déjà été fortement affecté par le scandale des moteurs truqués.

La production de deux des modèles phares du constructeur allemand, la Golf et la Passat, avait dû être interrompue. Avant l'accord, Volkswagen envisageait une pause jusqu'à samedi inclus. La suspension concernait l'assemblage de moteurs, de boîtes de vitesse et de système d'émissions du fait d'une pénurie de pièces.

Un coût estimé à 100 millions d'euros

Les analystes d'UBS ont évalué à 100 millions d'euros le coût pour Volkswagen d'une semaine d'arrêt de la production sur le seul site de Wolfsburg. D'après eux, d'autres fournisseurs pourraient faire valoir leurs différends avec le groupe allemand. A la bourse de Francfort, les réactions ont été plutôt positives face à la résolution du conflit, les investisseurs ont salué cette décision. L'action VW a accentué ses gains à la suite et progressait de 2,2% à 130,50 euros, peu avant 16h00.

 
0 commentaire - Volkswagen : la crise des fournisseurs est terminée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]