Volkswagen : la justice française enquête sur une "tromperie aggravée"

Volkswagen : la justice française enquête sur une "tromperie aggravée"©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 02 octobre 2015 à 11h04

Nouvel épisode en France dans le feuilleton Volkswagen. Le parquet de Paris a ouvert vendredi une enquête préliminaire pour tromperie aggravée s'agissant d'une marchandise dangereuse pour la santé de l'homme, à la suite du scandale qui a éclaté le 18 septembre. L'ouverture de l'enquête fait suite aux différents éléments parus dans la presse sur le sujet, mais aussi à un signalement effectué jeudi par le vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, selon une source judiciaire citée par l'agence de presse Reuters.

Après les tests

L'affaire a été révélée par les autorités américaines de protection de l'environnement, et concerne la manipulation des tests des émissions polluantes des véhicules diesels de la marque allemande. Environ 11 millions de véhicules sont concernés, un peu partout dans le monde, dont près de 950.000 en France. A l'annonce de cette tricherie présumée, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal avait demandé l'ouverture d'une enquête approfondie, auprès de l'Agence fédérale américaine de protection de l'environnement (EPA), mais aussi de l'UTAC, l'Union technique de l'automobile. Elle a également annoncé des tests aléatoires sur route avec une centaine de véhicules, menés justement aux côtés de l'UTAC et des constructeurs français. Les résultats de devraient être révélés que dans un mois.

 
1 commentaire - Volkswagen : la justice française enquête sur une "tromperie aggravée"
  • avatar
    lukiluc -

    Et si la justice Française s'occupait d'abord de ce qui est retard chez elle sans aller juger ce qui se passe ailleurs, nous lui en serions
    reconnaissant.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]