Volkswagen pourrait écoper d'une grosse amende aux Etats-Unis

Volkswagen pourrait écoper d'une grosse amende aux Etats-Unis

Volkswagen logo 2 constructeur automobile Allemagne

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 05 janvier 2016 à 10h20

La justice américaine vient d'officialiser le lancement d'une procédure à l'encontre de Volkswagen, après la découverte au mois de septembre dernier de la manipulation par le constructeur allemand des émissions polluantes de ses véhicules. "Les Etats-Unis épuiseront tous les recours appropriés contre Volkswagen pour obtenir réparation des infractions sur les lois relatives à la pollution de l'air dans notre pays", a déclaré John Cruden, responsable des services de l'environnement et des ressources naturelles au ministère de la Justice. "Nous les soupçonnons d'avoir su ce qu'ils faisaient et d'avoir délibérément enfreint la loi avec des conséquences significatives pour la santé", a-t-il ajouté.

Selon la presse américaine, les dommages et intérêts pourraient s'élever à au moins 20 milliards de dollars. La procédure a été ouverte dans le Michigan, avant d'être transférée en Californie, où sont déjà examinées des plaintes en nom collectif contre Volkswagen. Le ministère américain de la Justice se réserve la possibilité d'ouvrir aussi une procédure au pénal contre Volkswagen, selon le responsable du ministère. Une procédure au pénal nécessite davantage d'éléments à charge qu'une procédure au civil.

Frais multiples

Le premier constructeur européen est confronté à la plus grave crise de son histoire depuis les premières révélations, en septembre, sur la manipulation des résultats des tests d'émissions polluantes de certains moteurs diesel. Le logiciel en question équipait au total 11 millions de véhicules dans le monde. Le scandale a fait fondre de jusqu'à plus d'un tiers la capitalisation boursière du groupe, l'a contraint à changer de président du directoire et risque de ternir durablement sa réputation de qualité et de fiabilité. Volkswagen doit faire face en outre aux frais engendrés par le rappel et la modification des véhicules équipés du logiciel de trucage des tests, sans parler de la facture du volet judiciaire de l'affaire, difficile à chiffrer.

Le groupe allemand Volkswagen a vu ses ventes plonger de 24,7% en novembre 2015 aux Etats-Unis, par rapport à novembre 2014. Le scandale des logiciels truqueurs minimisant les émissions polluantes, a amené le géant allemand à suspendre les ventes aux Etats-Unis de ses modèles équipés de moteurs diesel de 2 litres, et de 3 litres, accusés d'être dotés du fameux logiciel. Résultat : Volkswagen n'a écoulé que 23.882 nouveaux véhicules aux Etats-Unis le mois dernier, contre 31.725 un an plus tôt, en novembre 2014. L'affaire des logiciels truquant les émissions de gaz polluants, qui ne s'était pas fait sentir en octobre, a donc frappé à retardement le constructeur, malgré les excuses de ses dirigeants, et les promesses de mise en conformité et d'indemnisation financière aux Etats-Unis.

 
0 commentaire - Volkswagen pourrait écoper d'une grosse amende aux Etats-Unis
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]