Wall Street: le Dow Jones, à un record, flirte avec 23.000 points

Wall Street: le Dow Jones, à un record, flirte avec 23.000 points

Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, a franchi pour la première fois de son histoire mardi la barre des 23.000 points

A lire aussi

AFP, publié le mardi 17 octobre 2017 à 23h00

Wall Street, après les résultats de plusieurs entreprises, a terminé en ordre dispersé mardi, le Dow Jones établissant un nouveau record après avoir franchi pour la première fois le cap des 23.000 points tandis que le Nasdaq a reculé.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a avancé de 40,48 points à 22.997,44 points. Il s'est hissé vers 15H00 GMT jusqu'à 23.002,20 points avant de perdre un peu de terrain.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,35 points à 6.623,66 points.

L'indice élargi S&P 500 s'est aprécié de 0,07%, ou 1,72 point, à 2.559,36 points soit un nouveau record.

"De nombreuses entreprises ont présenté des résultats bien meilleurs qu'anticipé", a réagi Hugh Johnson de Hugh Johnson Advisors.

"Mais la progression des indices a ralenti car cela a été assez anticipé les précédents jours par les marchés", a-t-il ajouté.

United Health (+5,53% à 203,89 dollars) et Johnson & Johnson (+3,43% à 140,79 dollars) ont fait partie des plus fortes progression à Wall Street après la publication de résultats dépassant les attentes, cette dernière entreprise progressant également grâce à une victoire dans un procès lié au talc.

Les deux grandes banques d'affaires américaines, Goldman Sachs (-2,61% à 236,09 dollars) et Morgan Stanley (+0,37% à 49,12 dollars), ont quant à elles dévoilé des bénéfices meilleurs que prévu malgré une activité de courtage à la peine.

De façon générale, "la confiance qui se dégage des conférences téléphoniques suivant la publication des résultats est contagieuse", a expliqué Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services.

- +19,2% depuis Trump -

Le palier des 23.000 points franchi par le Dow Jones mardi s'inscrit dans un mouvement continu depuis plusieurs mois. Le Dow Jones a avancé de 13,6% depuis le début de l'année et de 19,2% depuis l'élection de Donald Trump le 9 novembre dernier.

Du côté des indicateurs, la production industrielle a légèrement rebondi en septembre. Les prix des produits importés ont sur la même période légèrement accéléré (+0,7%), principalement en raison des prix de l'énergie, tandis que les prix à l'exportation ont grimpé de 0,8%.

"On peut conclure que ces tendances de prix valident l'opinion selon laquelle la Réserve fédérale devrait augmenter ses taux d'intérêt en décembre", a estimé M. O'Hare.

Le marché obligataire évoluait en ordre dispersé: le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait vers 20H30 GMT, à 2,303% contre 2,300% lundi soir, et celui à 30 ans reculait à 2,804% contre 2,818% la veille.

Parmi les autres valeurs du jour, Boeing a baissé de 0,44% à 258,62 dollars après l'annonce d'une alliance entre ses rivaux Airbus et Bombardier dans les appareils moyen-courrier.

Procter & Gamble a perdu de 0,37% à 92,80 dollars suite à la révélation lundi soir par le groupe que l'investisseur activiste Nelson Peltz n'avait échoué qu'à 0,2% près à faire son entrée au conseil d'administration, un résultat serré que le milliardaire ne reconnaît pas encore.

Netflix a chuté de 1,58% à 199,48 dollars malgré une progression du nombre d'abonnés à son service de vidéos en ligne en dehors des Etats-Unis au troisième trimestre.

Nasdaq

Nyse

 
7 commentaires - Wall Street: le Dow Jones, à un record, flirte avec 23.000 points
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]