Washington-La Havane : je t'aime, moi non plus...

Washington-La Havane : je t'aime, moi non plus...©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 28 novembre 2016 à 21h33

Tout un symbole ! Le premier vol commercial régulier entre les Etats-Unis et la Havane en plus de 50 ans a décollé lundi de Miami. Par un hasard de calendrier, ce rétablissement des vols commerciaux a eu lieu trois jours après la mort de Fidel Castro, le père de la révolution cubaine et pourfendeur de l'"impérialisme américain".

L'appareil de la compagnie American Airlines s'est envolé à 07H30 locales (12H30 GMT) pour se poser vers 8H45 (13H45 GMT) à l'aéroport international José Marti de La Havane. Près de deux heures plus tard, un autre appareil de la compagnie JetBlue a décollé de New York vers la capitale cubaine.

Malgré ces signes de réchauffement (conséquence des accords conclus en décembre 2014 par le président Obama et son homologue cubain Raul Castro), le nouveau président-élu Donald Trump a prévenu lundi que les relations entre Cuba et les Etats-Unis étaient encore loin d'être au beau fixe.

Donald Trump a ainsi menacé de mettre fin au dégel avec Cuba si l'île communiste n'offrait pas plus de contreparties sur les droits de l'homme ou l'économie de marché.

"Si Cuba ne veut pas sceller un meilleur accord pour le peuple cubain, le peuple américano-cubain et les Etats-Unis dans leur ensemble, je mettrai fin à l'accord" d'ouverture entre Washington et La Havane, a ainsi averti sur son compte Twitter le président-élu, qui prendra ses fonctions le 20 janvier.

 
0 commentaire - Washington-La Havane : je t'aime, moi non plus...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]