2 milliards de pertes pour Areva en 2015

2 milliards de pertes pour Areva en 2015©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 26 février 2016 à 07h53

Avec une journée de retard par rapport à la date prévue, signature d'un accord de financement in-extremis oblige, Areva a publié ses résultats annuels ce matin.

Si le chiffre d'affaires 2015 progresse de 1,9% sur une base comparable à 4,2 milliards d'euros, et si l'excédent brut d'exploitation est en forte progression de plus de 45% à 685 millions d'euros, le résultat opérationnel est lourdement déficitaire, -1,39 MdE, après -2,11 MdsE en 2014, tandis que la perte nette part du groupe atteint -2,04 MdsE (-4,83 MdsE en 2014). Le cash-flow opérationnel est cependant positif à 297 ME (-579 ME en 2014), mais le cash-flow net des activités de l'entreprise reste dans le rouge, à hauteur de -590 ME. L'endettement net du groupe s'est alourdi à 6,32 MdsE.

Le coût des mesures de redressement impacte lourdement les résultats, explique le management, qui souligne que la performance des opérations est en nette amélioration. Le groupe s'attache à respecter sa feuille de route, qui passe par une importante recapitalisation, des changements de périmètre (cession d'Areva NP à EDF, de Canberra et d'Areva TA), le règlement du litige avec TVO sur l'EPR d'Olkiluoto et la concrétisation d'un partenariat industriel et capitalistique avec le chinois CNNC.

Forte consommation de liquidités cette année

Le cash-flow net des activités est attendu en 2016 entre -2 MdsE et -1,5 MdE, en raison de l'impact des mesures de redressement engagées, des dépenses à encourir sur les grands projets et d'une variation défavorable du besoin en fonds de roulement, en dépit d'une réduction de la base des coûts de 450 ME en 2015. Areva a donc signé hier un accord avec un pool bancaire sur un crédit relais de 1,1 MdE, qui servira à assurer la liquidité de l'entreprise cette année, en complément d'autres ressources.

"L'exercice 2016 est financé et l'augmentation de capital qui sera lancée dans les prochains mois va nous permettre de progressivement redonner un profil positif au groupe", a expliqué le président Philippe Varin, qui rappelle que la perte enregistrée en 2015 "est due pour moitié à un complément de provisions sur OL3 et pour moitié aux provisions pour restructurations et aux pertes de valeurs liées aux conditions de marché". La provision en Finlande a été accrue de 905 ME.

La société disposait d'un carnet de commandes de 29 MdsE au 31 décembre 2015, soit 7 années de chiffre d'affaires en dépit d'un recul par rapport à la fin 2014 (32,1 MdsE). Les entrées de commandes 2015 se sont en effet limitées à 2,5 MdsE. Le carnet se décompose en 9,11 MdsE pour les mines, 10,34 MdsE pour l'Amont et 9,16 MdsE pour l'aval. Le groupe va désormais s'attacher à pérenniser le "Nouvel Areva", destiné à rassembler l'ensemble des activités du cycle, soit les mines, la chimie, l'enrichissement, le recyclage, le démantèlement, et la logistique.

 
63 commentaires - 2 milliards de pertes pour Areva en 2015
  • avatar
    groslee -

    pas graves 5 ,,, 10 ou 15 millliards les français pleins se fric ,effaceront cette ardoise ! le credit lyonnais et autres plus areva ,combien de milliers d"euros doit sortir le français par mois ,pour sortir de la déche ces escrocs protégés!! il ne faudrait pas que ces gens deviennent pauvres

  • avatar
    lecepdevigne -

    que tous les hauts dirigeants de ses societes qui se remunerent grassement en salaires actions licenciement et retraite chapeau payent leurs erreurs passees et futures car cela vas durer ;un con tribuable qui apres 40 annees de cotisations aura une retraite chaussettes !

  • avatar
    SANCTION -

    Aucun problème ! EDF va racheter AREVA et tout ça sera facturé aux utilisateurs !
    Bénéfices au privé, déficit au public ! Sans compter l'enrichissement personnel par délit d'intiés, bien sûr....

  • avatar
    xiof -

    Rien d'étonnant malheureusement / Gestion à la sauce socialiste .....simple rappel Sarkozy , voulait limoger en 2011, Mme Lauvergeon ( tollé à gauche ) on comprend mieux maintenant ......

  • avatar
    tomtom99 -

    AREVA
    sous traitant et actionnaire d'EDF. Ils feront appel aux fond public (nos impôts) comme Tapie et le Crédit Lyonnais ??? Quels tartuffes profiteurs ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]