AB Science présente les résultats de phase 3 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science présente les résultats de phase 3 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique©Boursier.com

Boursier.com, publié le jeudi 18 mai 2017 à 17h22

AB Science a présenté aujourd'hui les résultats de son étude de phase 3 (AB10015) du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi connue sous le nom de maladie de Charcot, à la réunion annuelle de l'European Network for the Cure of ALS (ENCALS), à Ljubljana en Slovénie (18-20 mai 2017).

Le Dr. Jesus S. Mora, coordonateur international de l'étude AB10015 et neurologue expert dans la SLA a donné une présentation en séance plénière à la réunion annuelle de l'ENCALS le jeudi 18 mai (à l'invitation de la Fondation Thierry Latran).

"Ces données finales confirment les résultats de l'analyse intérimaire, qui montrent que le masitinib est efficace dans le ralentissement de la progression de la SLA", a indiqué le Dr. Jesus S. Mora (coordonateur, Directeur du département SLA à l'hôpital San Rafael, Madrid). "Ce bénéfice est évident en considérant l'effet observé du traitement sur la mesure du score fonctionnel, ainsi que l'amélioration significative des mesures de la qualité de vie et de la fonction respiratoire".

Une seconde présentation sera donnée par le professeur Luis Barbeito (Responsable du Laboratoire de Neurodégénérescence à l'Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay) le vendredi 19 mai (8h-9h).

"Ces résultats cliniques de phase 3 sont solidement étayés par des données précliniques tout aussi probantes, montrant que le masitinib génère un effet neuroprotecteur en ciblant les cellules microgliales anormales et en régulant la neuroinflammation", a commenté Luis Barbeito. "En effet, l'inhibition de kinases ciblées par le masitinib apparaît unique parmi les autres médicaments candidats en développement dans la SLA dans la mesure où le masitinib exerce une neuroprotection dans des modèles précliniques et thérapeutiques avancés".

"Ces données prouvent que le masitinib est capable de ralentir la progression de la SLA, et ouvrent une nouvelle voie dans le traitement des maladies neurodégénératives", ajoute le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d'AB Science. "Le masitinib semble également avantageux en considérant sa facilité d'utilisation puisqu'il est administré par voie orale, ainsi que son champ d'application élargi, dans la mesure où les critères d'inclusion des patients pour l'étude de phase 3 étaient relativement peu restrictifs, tant en termes de sévérité des symptômes que de durée de la maladie. Il est intéressant de noter que lorsque l'on applique une population de patients plus restrictive à l'ensemble des données du masitinib, en considérant par exemple les patients atteints de la maladie depuis moins de 24 mois, on observe un effet de traitement encore plus important pour le masitinib".

 
1 commentaire - AB Science présente les résultats de phase 3 du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]