AB Science s'envole après une publication prometteuse

AB Science s'envole après une publication prometteuse©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 20 octobre 2017 à 09h25

AB Science grimpe de 6,3% ce vendredi à 9,3 euros. La société pharmaceutique a annoncé la publication de résultats précliniques du masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Cette publication intitulée 'Evidence for mast cells contributing to neuromuscular pathology in an inherited model of ALS' ainsi que les informations complémentaires l'accompagnant sont librement accessibles sur le site de la revue 'Journal of Clinical Investigation Insight'.

Ces recherches lient l'augmentation de l'activité des mastocytes à la dégénérescence des jonctions neuromusculaires et à la progression de la paralysie dans un modèle pertinent de SLA. Ces résultats révèlent un nouveau mécanisme pathogène de la SLA dont on sait qu'il est ciblé thérapeutiquement par le masitinib. En plus de son mécanisme d'action principal sur la microglie anormale du système nerveux central, le masitinib semble donc capable d'exercer un effet protecteur sur le système nerveux périphérique par l'inhibition des mastocytes.

Cet article fournit une description et une interprétation détaillées de ces résultats, qui ont été validés par un processus de sélection rigoureux d'évaluation par des pairs. Les résultats préliminaires de ces recherches ont déjà été présentés lors de la réunion de l'ENCALS 2017 et feront l'objet d'une prochaine présentation au colloque international sur les maladies du motoneurone et de la SLA (Boston, Etats-Unis) en décembre.

"Ces résultats mettent en évidence un mécanisme d'action significatif pour le masitinib, qui pourrait être pertinent du point de vue clinique dans la SLA", a déclaré le professeur Luis Barbeito, directeur du laboratoire de Neurodégénérescence (Institut Pasteur de Montevideo, Uruguay) et auteur principal de l'article. "Ces données s'ajoutant aux résultats précliniques précédemment publiés, nous avons maintenant des preuves suggérant que le masitinib génère un effet protecteur via deux mécanismes d'action indépendants impliquant des cellules immunitaires qui interagissent avec les motoneurones. L'un d'entre eux affecte principalement le système nerveux central, en ciblant les cellules microgliales délétères dans le cerveau, tandis que l'autre influe sur le système nerveux périphérique en empêchant la dénervation de la jonction neuromusculaire".

 
0 commentaire - AB Science s'envole après une publication prometteuse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]