Acanthe Développement : près de 40 ME de bénéfices en 2016

Acanthe Développement : près de 40 ME de bénéfices en 2016

Appartement hausmanien à Paris

Boursier.com, publié le jeudi 27 avril 2017 à 06h13

Acanthe Développement dispose d'un patrimoine immobilier évalué à 129,2 millions d'euro. Il est constitué d'immeubles de placements. Ainsi, plus de 94% du patrimoine en valeur est localisé à Paris dans les quartiers historiques ou QCA (Quartier Central des Affaires). En valeur, le patrimoine en valeur est essentiellement constitué de surfaces de bureaux et de commerce, permettant d'offrir une rentabilité régulière dans une zone où la demande est importante. Au 31 Décembre 2016, le patrimoine d'Acanthe Développement représentait une surface de 12.645 m2.

Sur l'année, le résultat net après impôt se monte à 40,2 ME (44,9 ME au 31 décembre 2015). le résultat net consolidé, part du groupe, est de 39,9 ME

Les cessions réalisés au cours de l'exercice 2016 ont encore permis à la société Acanthe Développement et ses filiales de se désendetter de 27,1 ME auprès de leurs établissements bancaires. L'endettement auprès des établissements de crédit s'élève à 20,5 ME et correspond à un ratio 'Loan to Value' de 16 % et à un pourcentage de 12% par rapport à l'actif net réévalué. L'ANR part du groupe se monte ainsi à 170,33 ME, pour une répartition de 1,16 euro par action.

Dividende

L'obligation de distribution de la société, en application de ses obligations liées au statut SIIC, s'élève à 42,27 ME. Un acompte de 0,30 euro par action ayant déjà été versé en novembre 2016, le solde sera de 0,1 euro par action. Avec 58 850 104 euros alloués aux actionnaires, l'ensemble fait ressortir une distribution d'un montant supérieur à l'obligation SIIC.

Litiges

Un arrêt du 26 avril 2017 de la Cour de cassation a cassé en toutes ses dispositions l'arrêt du 27 février 2014 de la Cour d'appel de Paris décidant d'annuler l'apport du 24 novembre 2009 à la SNC Vénus de la totalité des actifs immobiliers de la société FIG (ancienne sous-filiale d'Acanthe Développement) évalués à 138.755.688 euros, d'annuler la distribution de l'intégralité des actifs de la société FIG à la société Tampico du 9 décembre 2009, d'annuler l'augmentation de capital de la société FIG du 11 juin 2010, de condamner Acanthe Développement à payer, solidairement avec les sociétés FIG et Venus 129.552 euros à Monsieur Barthes et de 89.597 euros à Monsieur Noyer au titre de leurs préjudices et de condamner solidairement acanthe développement et Vénus à payer 100 kE chacune à Monsieur Barthes et à Monsieur Noyer. La Cour de cassation a remis la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient. La Cour de cassation a renvoyé la cause et les parties devant la cour d'appel de Paris autrement composée.

Par ailleurs, un autre arrêt de la Cour de cassation du 26 avril 2017 a également cassé un arrêt de la cour d'appel de Paris du 20 février 2014 qui avait condamné notamment Monsieur Alain Duménil, Président du Conseil d'administration de la société Acanthe Développement, à payer 2.851.615 euros à M. Barthes et 429.703 euros à Monsieur Noyer.

 
0 commentaire - Acanthe Développement : près de 40 ME de bénéfices en 2016
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]