Aéroports de Paris : le bénéfice semestriel recule de 23%

Aéroports de Paris : le bénéfice semestriel recule de 23%

Augustin de Romanet, PDG d'ADP

Boursier.com, publié le jeudi 28 juillet 2016 à 22h38

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe ADP est en légère baisse de 0,5 % à 1,416 milliard d'euros au 1er semestre 2016, L'Ebitda est en croissance (+ 2,7 % à 523 millions d'euros), sous l'impact des reprises de provisions non récurrentes et grâce à la maîtrise des charges courantes, notamment sur la maison-mère, et ce, malgré l'impact d'évènements exceptionnels ou externes. Le taux de marge brute pour le 1er semestre 2016 est en hausse de 1,1 point à 36,9 %.

Le résultat opérationnel courant (y compris MEE opérationnelles) s'établit en baisse de -13,6% à 270 ME , pénalisé par la baisse de la quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence opérationnelles après ajustements liés aux prises de participation (-17 ME contre 33 ME au 1er semestre 2015). Les dotations aux amortissements augmentent (+2,6% à 236 ME).

Le résultat financier est une charge de 59 ME, en hausse de 17,5 % à cause essentiellement d'effets de change défavorables sur les activités internationales. Le résultat net part du Groupe s'inscrit en baisse de 23,7% à 127 ME.

Dividende et perspectives

L'assemblée générale des actionnaires du 3 mai 2016 a voté la distribution d'un dividende de 2,61 euros par action au titre de l'exercice 2015, avec un détachement du coupon le 31 mai 2016. Compte tenu de l'acompte en décembre 2015 (0,70 euro), le solde du dividende (1,91 euro) a été versé le 2 juin 2016. Ce dividende correspond à un taux de distribution de 60% du résultat net part du Groupe de l'exercice 2015, inchangé depuis celui de l'exercice 2013.

Pour 2016, ADP table sur une croissance du trafic passagers de 2,3% par rapport à 2015 et une stabilité des tarifs des redevances aéroportuaires au 1er avril 2016, telle que prévue dans le Contrat de Régulation Economique 2016-2020 signé avec l'Etat en août 2015 ;

Le 27 juillet 2016, à la suite des incidents sécuritaires survenus en Turquie et dans le monde, affectant le trafic passager et le mix trafic, TAV Airports a révisé ses prévisions 2016 à une croissance du trafic de 7 à 9%. La croissance de l'Ebitdar est attendue de +7 à 9% précédemment. La croissance du résultat net part du Groupe TAV est attendue de +10 à 12%.

 
0 commentaire - Aéroports de Paris : le bénéfice semestriel recule de 23%
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]