Affine poursuit son programme de concentration et de rajeunissement de son patrimoine

Affine poursuit son programme de concentration et de rajeunissement de son patrimoine©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 19 avril 2017 à 18h51

Au premier trimestre 2017, les revenus locatifs d'Affine sont ressortis stables à périmètre constant (+0,4 %) par rapport au trimestre précédent (T4 2016). Les cessions réalisées au cours du dernier trimestre 2016 (Aulnaysous-Bois et Aix-les Milles) et du premier trimestre 2017 (Tremblay-en-France) conduisent à une baisse de 2,9% des revenus locatifs.
Comparés à la même période l'an passé (T1 2016), les revenus locatifs diminuent de 1,5 %, mais restent également quasiment stables (-0,3 %) à périmètre constant.

Au premier trimestre, Affine a signé 3 nouveaux baux portant sur une surface totale de 500 m(2) et un loyer annuel global de 0,1 ME. Par ailleurs, 2 locataires ont quitté leur locaux, représentant au total une surface de 300 m(2) et un loyer annuel de 0,1 ME. Enfin, il y a eu 4 renégociations de baux portant sur un total de loyers de 0,5 ME (après renégociation - impact en année pleine : +0,3 ME). Au global, l'impact de ces évolutions devrait être de 0,3 ME en 2017. Comme annoncé à l'occasion des résultats annuels, un locataire a délivré congé avec un impact de 0,4 ME pour 2017.

Le rajeunissement du portefeuille s'est concrétisé au cours du trimestre par d'une part l'acquisition en VEFA de deux immeubles de bureaux - le Kibori à Nantes et le hashtag à Lille (voir communiqués du 21 février et du 11 avril) - et d'autre part la cession du complexe immobilier de Tremblay-en France, à usage de bureaux et d'entrepôt, à un prix correspondant à la juste valeur de fin 2016.

La structure financière n'a pas significativement varié par rapport au 31 décembre 2016. Au cours de la période, Affine a mis en place deux financements pour l'acquisition des VEFA, et deux refinancements pour des bureaux situés à Lyon et à Corbeil-Essonnes, pour un montant global de 31,8 ME.

Au cours du trimestre, le volume d'opérations engagées s'approche des 25 ME en prenant en compte la promesse pour l'acquisition du dernier étage de la tour Lilleurope. Ces opérations représentent au global un loyer potentiel en base annuel de 1,7 ME. D'autres projets sont en cours d'étude tant pour des opérations en VEFA que pour des immeubles de rendement.

Affine poursuit sa stratégie d'investissements (essentiellement dans le secteur des bureaux) et de développement équilibré entre Paris Métropole et six métropoles régionales (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse), dans un contexte de vive concurrence des investisseurs.

La société confirme son intention de proposer un dividende de 1 euro par action pour l'exercice 2017.

CALENDRIER

27 avril 2017 : Assemblée générale
11 mai 2017 : Paiement du dividende (1 euro)
31 juillet 2017 : Chiffre d'affaires et résultats semestriels 2017 (avant bourse)
18 octobre 2017 : Chiffre d'affaires du troisième trimestre (après bourse)

 
0 commentaire - Affine poursuit son programme de concentration et de rajeunissement de son patrimoine
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]