Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 26 septembre 2017 à 09h06

Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq. Le transporteur allemand, qui a déposé son bilan le mois dernier, après avoir perdu le soutien financier de son grand actionnaire Etihad, continue à négocier avec Lufthansa et easyJet. Les discussions doivent se poursuivre jusqu'au 12 octobre.

Lufthansa souhaite reprendre la filiale Niki, la division régionale d'Air Berlin, Luftfahrt Gesellschaft Walter (LGW), et 13 avions A320 tandis qu'easyJet a proposé de reprendre 27 à 30 appareils, a indiqué l'administrateur judiciaire d'Air Berlin, Frank Kebekus. Ces deux offres, mieux-disantes que celles d'IAG, la maison-mère de British Airways, de Condor, filiale de Thomas Cook, et d'autres investisseurs, présentent les meilleures garanties sur le plan financier et en termes de sauvegarde des emplois, a-t-il ajouté.

L'offre du groupe britannique comprend aussi les équipages et les créneaux aéroportuaires associés à ces appareils. Il s'agit notamment d'une bonne partie des créneaux et des personnels d'Air Berlin à l'aéroport Tegel dans la capitale allemande, a précisé Thomas Winkelmann, le président du directoire d'Air Berlin. Lufthansa a dit qu'il lui faudrait recruter 3.000 nouveaux employés dans le cadre des perspectives de croissance ouvertes par la faillite d'Air Berlin.

Cette dernière a annoncé que les parties s'étaient accordées pour ne pas communiquer sur le volet financier des discussions mais que les repreneurs avaient fait des propositions pour financer le plan de vols hivernal de la compagnie à partir de la fin octobre. Elle espère que l'Union européenne donnera son feu vert aux projets de reprise d'ici la fin de l'année.

 
1 commentaire - Air Berlin espère sauver quatre emplois sur cinq
  • avatar
    ajlbn -

    Encore une fois, la modération militante ORANGE m'empêche de répondre aux intervenants suite à un de mes avis. Ceci sans vrai motif, car mes propos sont factuels et respectent la charte. Mon message sera repassé autant de fois que nécessaire. Cordialement

    Génial, j'ai réveillé la cellule identitaire des commentaires formatés. La belle journée!
    A sylve34- l'extrême droite a eu le pouvoir en France, c'était pendant la dernière guerre, c'est loin...certes, mais on sait comment tout cela a été et a fini. Et puis l'extrême droite allemande de cette époque a aussi laissé des mauvais souvenirs, voire pire, et pas que dans le Reich de 1000 ans.
    A iron2- ce n'est pas le terrorisme qui a fait le résultat, ni la politique vers les réfugiés. Simplement la haine de l'autre, de l'étranger, mais cet état d'esprit n'est pas d'hier...
    A durock - non, mais les libéraux, prétendus de gauche, et la droite, aiment bien avoir un épouvantail pour amener les électeurs qui rejettent l'idée même d'extrême droite, à voter non pour un candidat, mais contre un identitaire encore en lisse. Vieille ficelle.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]