Airbus confirme la suppression d'un millier d'emplois

Airbus confirme la suppression d'un millier d'emplois©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 29 novembre 2016 à 13h24

Le bilan social de la réorganisation industrielle d'Airbus est désormais chiffré. Le groupe d'aéronautique et de défense va supprimer jusqu'à 1.164 postes sur les 136.000 qu'il compte actuellement, selon un communiqué diffusé à la mi-journée. Les réductions porteront essentiellement sur les fonctions administratives et informatiques. Dans le cadre de la rationalisation de la structure, les sites de Paris et de Munich seront fermés et les effectifs transférés à Toulouse. 325 personnes seraient ainsi concernées. Le groupe prévoit dans le même temps de recruter 230 personnes pour "sécuriser les compétences critiques" dans le domaine de la transformation numérique.

Des accords sociaux d'ici mi-2017

Airbus vise la mi-2017 pour la finalisation des accords sociaux. Les départs volontaires, les redéploiements et les retraites anticipées seront proposés. "C'est une étape logique et nécessaire dans notre programme d'intégration démarré en 2012", a expliqué le PDG Tom Enders. En septembre, le géant avait annoncé la dernière étape de sa rationalisation avec la fusion entre le holding Airbus Group et sa plus grosse filiale, le fabricant d'avions civils Airbus. Airbus Defence & Space et Airbus Helicopters ont deviendront des divisions de la nouvelle entité. Le rapprochement sera effectif le 1er janvier 2017.

Selon les premiers éléments disponibles, la France paierait le plus lourd tribut avec 640 postes, dont la fermeture du site de Suresnes en 2018. L'Allemagne sera également très affectée avec 429 postes de moins. Le Royaume-Uni (54 postes) et l'Espagne (39 postes) sont moins concernés.

 
0 commentaire - Airbus confirme la suppression d'un millier d'emplois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]