Airbus, la cash-machine des cinq prochaines années

Airbus, la cash-machine des cinq prochaines années©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2016 à 11h15

Airbus a fait son entrée dans la liste de valeurs européennes favorites du Crédit Suisse, qui en profite pour réitérer sa recommandation "surperformance" et son objectif de cours de 80 euros sur le dossier, ce qui lui confère un potentiel non négligeable d'environ 48%. Le bureau d'études estime que la baisse de 11% du titre depuis le début de l'année offre un point d'entrée très intéressant sur un dossier offrant une génération de free cash-flow solide et un potentiel de rachats d'actions de 15 MdsE au cours des prochaines années.

Cash-machine

L'analyste Olivier Bonnet a calculé que l'industriel devrait générer environ 24 MdsE de free cash-flow entre 2016 et 2020, contre 19 MdsE entre 2000 et 2015. Une performance qui s'appuiera sur l'accroissement de la cadence de production des A320, une absorption de liquidité réduite en provenance des programmes A350 et A400M, et une amélioration de la couverture de change. Le spécialiste pense que l'épaisseur du carnet et le contrat iranien vont aider Airbus à absorber les reports et annulations de commandes induit par la faiblesse cyclique actuelle sans peser de façon importante sur la production. La plus grosse tranche de cette génération de liquidités devrait avoir lieu à partir de 2018. Elle sera renforcée avant cette date par la cession de la participation dans Dassault Aviation et la vente de certains actifs de la branche défense.

En partant de la manne qui se dessine, l'analyste pense que le groupe pourrait afficher 24 MdsE de trésorerie nette positive à l'horizon 2020, contre 9 MdsE à la fin de l'année 2015, sans même intégrer de cessions dans la branche défense. Compte tenu des besoins en liquidités de l'activité, c'est-à-dire l'investissement dans les nouveaux programmes et un matelas de sécurité de 8 MdsE, le groupe disposerait d'un montant allant jusqu'à 15 MdsE (30% de la capitalisation actuelle) entre 2017 et 2020, par exemple pour chouchouter ses actionnaires.

 
0 commentaire - Airbus, la cash-machine des cinq prochaines années
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]