Alexandre Bompard (Fnac-Darty) presque aux commandes de Carrefour

Alexandre Bompard (Fnac-Darty) presque aux commandes de Carrefour©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 06h43

Le prochain patron de Carrefour serait Alexandre Bompard. Le PDG de Fnac-Darty, dont le nom revenait fréquemment ces dernières semaines dans les médias pour succéder à Georges Plassat, rencontrerait aujourd'hui même le comité des nominations du distributeur. L'information émane du 'JDD', qui estime que Carrefour tient son nouveau dirigeant, "sauf coup de théâtre". L'hebdomadaire ajoute que son avènement devrait être officialisé avant la tenue de l'assemblée générale prévue le 15 juin prochain. Son arrivée officielle ne devrait en revanche avoir lieu qu'en septembre ou en octobre. Selon une bonne source citée par le 'JDD', tous les actionnaires ne sont pas unanimes sur l'arrivée du quadra, mais il "coche beaucoup de cases". Même les émoluments de Bompard, fort généreux chez Fnac-Darty, ne seraient pas un problème.

Trajectoires opposées

L'hypothèse Bompard est à même d'électriser Carrefour. Plassat a considérablement assaini l'affaire et lui a donné une ligne directrice, après les échecs de ses prédécesseurs. Mais le progrès ont atteint un plateau et l'enseigne a besoin d'un nouveau coup d'aiguillon. Le patron de Fnac-Darty a pour lui le redressement du distributeur spécialisé et le succès du rachat de Darty, après une sévère bataille boursière avec le groupe Steinhoff, propriétaire de Conforama. Surtout, ses actionnaires sont heureux, puisque le titre a plus que triplé entre son arrivée en bourse en 2013 à 22 euros et les records signés en mars dernier (70,80 euros), avant que la rumeur du départ ne vienne peser sur le parcours du titre. Sur la même période, le titre Carrefour a connu des hauts et des bas, mais il a surtout baissé depuis 2015, passant de plus de 32 euros à l'époque à moins de 24 actuellement. Et encore, le distributeur a bien profité récemment des annonces de la création d'une grosse foncière cotée et de l'entrée en bourse de sa filiale brésilienne. Ce qui lui manque, c'est un nouveau capitaine qui devra notamment être capable de débloquer le potentiel de Carrefour dans la vente en ligne, l'un des virages manqués par le groupe il y a quelques années, et de lui donner un visage plus séduisant dans la guerre concurrentielle que se livrent les hypermarchés en France.

Comme Alexandre Bompard a le vent en poupe dans le milieu des dirigeants d'entreprises en France, les investisseurs risquent de continuer à sanctionner Fnac-Darty et à faire remonter Carrefour si le changement de maison se confirme.

 
1 commentaire - Alexandre Bompard (Fnac-Darty) presque aux commandes de Carrefour
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]