Altice écope de 80 ME d'amende pour l'intégration trop rapide de SFR et Virgin

Altice écope de 80 ME d'amende pour l'intégration trop rapide de SFR et Virgin©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 08 novembre 2016 à 10h32

Altice est allé un peu vite en besogne lors du rachat de Virgin Mobile et de SFR, ce qui lui coûtera 80 millions d'euros. L'Autorité de la concurrence a infligé au holding de Patrick Drahi, qui opérait à l'époque via Numéricable, une amende pour avoir, en 2014, réalisé ces opérations avant d'avoir eu le feu vert de l'antitrust. Cette pratique, qualifiée par les anglo-saxons de "gun jumping", consiste à démarrer les opérations de rapprochement alors que la réalisation de la concentration ne peut intervenir qu'après l'aval du régulateur. En théorie, les parties doivent continuer à se comporter comme des concurrents tant que le sésame n'a pas été délivré. Or en l'espèce, comme l'a démontré l'enquête de l'Autorité, de multiples décisions et échanges d'informations sont intervenus en concertation entre les parties avant la décision sur le contrôle des concentrations.

Une première mondiale

En conséquence, Altice écope de 80 ME de sanction, solidairement avec SFR, une sanction élevée qui s'explique par l'importance des opérations concernées, l'ampleur et le cumul des comportements répréhensibles, leur caractère délibéré ou la durée pendant laquelle ils ont été mis en oeuvre. Altice et SFR n'ayant pas contesté la réalité des pratiques en cause ni leur qualification juridique, elles ont à contrario bénéficié d'une modération de la sanction. "Cette décision constitue une première en Europe et dans le monde, par l'ampleur des pratiques sanctionnées et le niveau de la sanction infligée", souligne le régulateur dans le communiqué diffusé ce matin.

Altice et SFR ont pour leur part souligné que les pratiques incriminées "ont été mises en oeuvre de bonne foi et dans un contexte juridique incertain", de façon à préparer au mieux les rapprochements. La sanction ne sera pas contestée, ce qui marque aussi, selon l'opérateur, "la volonté du groupe de reprendre un dialogue constructif avec le régulateur".

 
0 commentaire - Altice écope de 80 ME d'amende pour l'intégration trop rapide de SFR et Virgin
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]