Après ce qui est en haut, JCDecaux lorgne ce qui est en bas à Londres

Après ce qui est en haut, JCDecaux lorgne ce qui est en bas à Londres

Abribus publicitaires des transports urbains de Londres

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2016 à 13h46

Clear Channel Outdoor se serait retiré de la course pour le contrat publicitaire du métro londonien, piloté par Transports for London, selon la presse locale spécialisée, laissant la place pour un duel Experion (anciennement CBS Outdoor) et JCDecaux. Experion tiendrait la corde en tant que candidat sortant, mais le français a des arguments à faire valoir, selon un bon connaisseur du dossier. Le verdict devrait tomber au début du printemps (fin mars, début avril) pour ce contrat qui pourrait représenter 150 millions de livres par an sur huit ans, soit 1,2 milliard de livres (196 millions d'euros, par an, soit 1,6 milliard d'euros sur la durée), voire davantage avec la digitalisation et l'explosion de la publicité personnalisée sur smartphones.

JCDecaux a déjà décroché le contrat des abribus de TfL l'année dernière. Le groupe a tout récemment annoncé la création d'un centre dédié à la création et à l'innovation digitale dans la capitale britannique, "JCDecaux Dynamic", dont la direction a été confiée à deux pointures du secteur.

 
0 commentaire - Après ce qui est en haut, JCDecaux lorgne ce qui est en bas à Londres
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]