ArcelorMittal, les analystes refont leurs comptes

ArcelorMittal, les analystes refont leurs comptes©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 05 février 2016 à 11h56

Les premiers commentaires d'analystes sont en train de tomber après la conférence de présentation tenue ce matin par la direction d'ArcelorMittal dans le sillage de la publication des résultats annuels du groupe et de l'annonce d'un vaste plan de restructuration, qui passera en particulier par une augmentation de capital de 3 milliards de dollars. Le titre évolue en baisse d'environ 6% depuis l'ouverture.

Bonne réponse, à court terme

Le bureau d'études Berenberg commence par s'excuser d'avoir recommandé un peu tôt l'achat sur la valeur (c'était en octobre dernier). Ceci dit, il trouve que le timing de l'annonce de l'augmentation de capital est un peu étonnante, car son impact (médiatique) est dilué par la prévision d'un objectif d'EBITDA somme toute plutôt solide pour 2016 au regard des prix spots actuels et de l'environnement économique. Il faut dire que Berenberg était assez conservateur sur le nouvel exercice, bien plus que le consensus qui visait légèrement plus que 5 Mds$. Chez Jefferies (sousperformance), on juge que la levée de fonds va renforcer le bilan, mais on signale aussi que les perspectives de résultats et de génération de free-cash-flow sont mauvaises, ce qui ne permet pas d'écarter un nouveau risque de déception. Goldman Sachs (vendre) pense que les opérations annoncées ce jour écartent pour le court terme les inquiétudes bilancielles, mais ne répondront pas au problème principal du secteur : les importantes surcapacités mondiales tant dans l'acier que dans le minerai de fer.

Un point bas sur les prix ?

Lors de la conférence de présentation, le directeur financier du groupe, Aditya Mittal, a expliqué que la décision de lancer une augmentation de capital n'avait pas été prise en relation directe avec la notation crédit de l'aciériste, mais plutôt pour renforcer son bilan par prudence, alors que le marché de l'acier reste compliqué. Une légère nuance, même si la levée de fonds aura nécessairement des conséquences sur la notation crédit, actuellement flanquée d'une perspective négative chez les trois principales agences mondiales. Le fils de Lakshmi Mittal ne voit pas de raisons de céder d'autres actifs, après l'annonce de la vente ce matin des 35% détenus dans Gestamp Automocion pour 875 millions d'euros. Il a aussi estimé que les prix de l'acier sont "probablement" sur leurs planchers à l'heure actuelle, un petit message d'optimisme pour la suite.

Sur les huit avis que nous avons recensés ce matin, quatre sont positifs, deux neutres et deux négatifs. Les objectifs vont de 3 à 10,50 euros, signe que les analystes sont au mieux très partagés sur le dossier et au pire qu'ils disposent d'une visibilité vraiment médiocre sur l'évolution du marché et de la société.

 
0 commentaire - ArcelorMittal, les analystes refont leurs comptes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]