Asie : début de semaine en ordre dispersé

Asie : début de semaine en ordre dispersé

Asie, Bourse

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 11 avril 2016 à 07h38

Les places de la zone Asie-Pacifique évoluent en ordre dispersé ce lundi matin, alors que la semaine s'annonce chargée sur fond de craintes persistantes concernant la croissance mondiale... Si Shanghai reprend près de 2%, Hong Kong limite son avance à 0,6%, Bombay et Sydney sont stables. La Bourse de Tokyo recule de 0,8%, Seoul perd 0,2% avec Singapour... La semaine dernière, les principaux indices boursiers américains ont reculé dans une ambiance prudente, malgré un vif rebond des cours du pétrole, et un léger repli du cours du dollar, qui a cédé près de 4,5% depuis le début de l'année.
L'indice Nasdaq des biotechnologies, le NBI, a malgré tout rebondi de 3,4% sur la semaine, mais abandonne encore 18% depuis le début de l'année. A l'inverse, l'indice sectoriel S&P de l'énergie a regagné 4% depuis le 1er janvier, après une année 2015 calamiteuse (-24%)...

Réunion au sommet

Les cours du pétrole ont repris vendredi de plus de 6%, ce qui a porté son rebond à 7,6% en 5 séances. Le baril de brut léger WTI débute la semaine près du seuil de 40$, à 39,85$ et le Brent cote 42$. Les spéculations vont bon train, alors que les pays producteurs de pétrole, membres ou non de l'Opep, doivent se retrouver dimanche prochain, le 17 avril, à Doha au Qatar pour discuter du gel de leur production annoncé en février par l'Arabie saoudite et la Russie.

La Fed affiche une grande prudence

Les marchés obligataires ont servi de valeur refuge ces derniers jours, et ont aussi profité des spéculations sur un report de la prochaine hausse des taux de la Fed, qui n'est attendue avant juin au plus tôt... Sur le marché des changes, le dollar a légèrement reculé sur la semaine face à l'euro, qui a grappillé environ 0,1% pour remonter vendredi soir autour de 1,14$.
Du côté de la Fed, la prudence semble se confirmer quant au rythme des hausses de taux, même si Janet Yellen a fait jeudi soir des commentaires assez optimistes sur la croissance américaine... Dans un discours prononcé à New York, Mme Yellen a insisté sur le caractère graduel de la normalisation des taux directeurs américains. Ramené proche de zéro de la fin 2008 à la fin 2015 pour lutter contre la crise de 2007-2008, le taux des "fed funds" a été relevé en décembre dernier d'un quart de point, sans un fourchette de 0,25% à 0,50%.
Les marchés s'attendaient alors à 4 nouveaux gestes de resserrement monétaire en 2016 mais, depuis, les turbulences boursières et les signes de faiblesse de la croissance mondiale ont bouleversé ce scénario. Les marchés n'anticipent désormais plus que deux, voire un seul tour de vis d'ici à décembre, et pas avant juin au plus tôt...

Alcoa en éclaireur

Sur le front des entreprises, Alcoa est très attendu ce lundi soir sur ses résultats du 1er trimestre. Le groupe minier, qui souffre de l'effondrement de cours des matières premières, devrait annoncer des résultats en nette baisse par rapport au T1 2015. Le consensus des analystes table sur un bénéfice par action de 2 cents, contre 28 cents un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est attendu à 5,15 milliards de dollars contre 5,82 Mds$ un an plus tôt.
Pour l'ensemble de la saison des résultats, les analystes s'attendent à ce que les profits des sociétés de S&P 500 affichent leur troisième recul trimestriel consécutif. Selon le consensus compilé par 'Bloomberg', les résultats du S&P 500 devraient baisser en moyenne de 9,8% par rapport au 1er trimestre 2015, en sachant que les analystes ont fortement réduit leurs attentes depuis 3 mois en raison des signes de ralentissement de l'économie mondiale...

 
0 commentaire - Asie : début de semaine en ordre dispersé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]