Asie : du mieux...

Asie : du mieux...

Asie, Bourse

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 29 décembre 2015 à 07h47

Alors que Wall Street a consolidé ses positions hier soir, plombé par les cours du brut de retour sous la zone des 37$ le baril, les places asiatiques remontent prudemment. Après sa forte baisse d'hier, Shanghai reprend 0,4% avec Singapour et Hong Kong. Jakarta s'adjuge 0,2%, Seoul +0,1% et Tokyo +0,58%.
A New York, en l'absence de publications trimestrielles notables, le DJIA a perdu hier soir 0,14% à 17.528 pts, le Nasdaq a abandonné 0,15% à 5.041 pts et le S&P 500 a reculé de 0,22% à 2.056 pts.

En Chine, le Conseil d'Etat a approuvé dimanche un projet de refonte des procédures d'introduction en Bourse qui pourrait être mis en application dès le mois de mars prochain selon l'agence de presse officielle Chine nouvelle.
Le texte, inspiré des procédures d'homologation des projets d'IPO en vigueur aux Etats-Unis, devrait faciliter la levée de capitaux par les entreprises, tout en réduisant l'intervention des autorités de régulation financière sur les marchés de capitaux. La Commission de contrôle boursier chinoise évoque depuis le début 2014 sa volonté de modifier le système actuel.

Le pétrole de nouveau sous pression

Les valeurs de l'énergie ont globalement rechuté, tandis que le baril de pétrole a débuté cette dernière semaine de l'année en repli, de nouveau plombé par une offre surabondante. Le 'light sweet crude' pour livraison février a cédé plus de 3% à 36,85$ sur le New York Mercantile Exchange. Le retour au premier plan de l'Iran sur le marché pétrolier après la levée des sanctions occidentales, et l'attente des premières exportations américaines de brut depuis plus de 40 ans, continuent de déprimer les cours de l'or noir... Et ce alors que l'Opep ne devrait pas réduire sa production au cours des prochains mois afin de maintenir ses parts de marché.

Côté indicateurs, l'indice d'activité manufacturière régionale de la Fed de Dallas pour le mois de décembre 2015 est ressorti à -20,1, contre un consensus de place logé à -6 et un niveau de -4,9 pour le mois de novembre. L'indice de décembre ressort donc très fortement négatif, indiquant une vive contraction de l'activité, contraction nettement plus conséquente que ne le prévoyaient les économistes...

L'euro reste ferme face au dollar

Selon MasterCard Advisors / SpendingPulse, les ventes américaines de détail sur la période allant du 'Black Friday' à la veille de Noël ont augmenté de 5,5% en glissement annuel, hors automobile et essence. Ces ventes de détail ont grimpé de 7,9% avec l'automobile et l'essence, et en tenant compte d'une forte performance des ventes en ligne (+20%). L'étude de MasterCard Advisors évoque également l'impact positif de la baisse des prix de l'essence sur des dépenses d'autres catégories...

Ce mardi, l'actualité économique américaine sera un peu plus étoffée, avec l'indice S&P Case-Shiller des prix de l'immobilier, l'indice de confiance des consommateurs américains selon le Conference Board, ou encore l'indice de confiance des investisseurs institutionnels mesuré par State Street. En attendant, l'euro reste ferme en direction des 1,10/$ à 1,0980/$ entre banques.

 
0 commentaire - Asie : du mieux...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]