Asie : du mieux qui se confirme

Asie : du mieux qui se confirme

Spéculation bourse asie marché asiatique

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 13 janvier 2016 à 07h58

Les marchés de la zone Asie-Pacifique se reprennent, à l'image de la Bourse de Tokyo qui est remontée ce matin de 2,88% sur le Nikkei, à 17.715 pts, et le Topix a grimpé de 2,86% à 1.442 pts. Les exportatrices Pioneer et Panasonic ont bondi respectivement de 4 et de 2%. Toyota Motor a progressé de 3% et Bridgestone de plus de 5%.
Si Shanghai recule de 1,5%, Singapour est stable, Seoul pointe en hausse de 1,3% et Hong Kong est en progression de 1,8%. Jakarta monte de 0,8% et Sydney prend 1,2%.

Chiffres clés du jour, les exportations chinoises se sont contractées de 1,4% sur un an en décembre et les importations de 7,6%, soit nettement moins que prévu par les économistes.
Vingt-cinq économistes interrogés par l'agence 'Reuters' prévoyaient en moyenne une baisse de 8% des exportations chinoises en décembre sur un an, après un recul de 6,8% en novembre. Les importations, étaient quant à elles attendues en repli de 11,5% après une baisse de 8,7% en novembre...
Côté croissance, la banque centrale chinoise a évoqué un taux de croissance de 6,9% en 2015 dans un récent document de travail, ce qui serait son rythme le plus bas depuis 25 ans. En 2014, la croissance avait été de 7,3%, et au troisième trimestre 2015, elle est tombée à 6,9% en rythme annuel.

Malgré la poursuite de la chute du pétrole hier soir, tombant même un moment sous la barre des 30$ le baril en séance, au plus bas depuis la fin 2003, Wall Street s'est maintenu à flot et les valeurs pétrolières ont même rebondi en fin de séance, sous l'effet de rachats de ventes à découvert ou d'achats à bon compte. Les valeurs technologiques comme Apple, ainsi que le secteur de la santé, ont aussi progressé.
A la clôture, l'indice Dow Jones a gagné 0,72% à 16.516 points, tandis que le S&P 500 a repris 0,78% à 1.939 points, et que le Nasdaq a regagné 1,03% à 4.686 points.

Tensions au sein de l'OPEP

Sur les devises, les autorités chinoises continuent d'intervenir sur le marché des changes de Hong Kong pour empêcher le cours du yuan de se déprécier. Le dollar pointe à 1,0832$ entre banques. Quant au pétrole, il se stabilise ce matin sur la barre des 30$ le Brent, sur fond de tensions persistantes au sein du cartel pétrolier de l'Opep, les Emirats refusant d'appeler à une réunion d'urgence du Cartel contrairement à certains de ses partenaires, alors que les cours de l'or noir ont perdu plus de 30% en 2015 et environ 15% depuis le début janvier.

Mardi, le Nigéria avait ainsi appelé à la tenue une réunion exceptionnelle de l'Opep pour discuter de la chute des cours, mais sa demande a été rejetée, notamment les Emirats arabes unis... Dans une étude publiée lundi, les analystes de Morgan Stanley n'écartent pas l'hypothèse d'un retour du pétrole à 20$ le baril.

Dans ce contexte, les investisseurs guetteront particulièrement ce mercredi les dernières statistiques du département américain de l'Energie (DoE) sur l'état des réserves américaines de brut. Une première estimation de ces dernières est attendue mardi soir après la clôture des échanges américains par l'association professionnelle American Petroleum Institute (API)...

 
0 commentaire - Asie : du mieux qui se confirme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]