Asie : du vert pour tout le monde !

Asie : du vert pour tout le monde !

Asie, Bourse

A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 16 décembre 2015 à 07h56

Alors que Wall Street a confirmé mardi soir son rebond entamé la veille, grâce à une nouvelle séance haussière pour le pétrole, qui a soutenu le secteur énergétique, les places asiatiques grimpent sans exception ce matin. Tokyo remonte de 2,6%, Seoul prend 1,9%, Hong Kong rebondit de 2%, Jakarta de 1% et Singapour monte de 0,7%. Alors que la Fed a entamé mardi sa réunion de politique monétaire de deux jours, les investisseurs s'attendent à l'annonce, ce mercredi à 20H, d'une première hausse des taux directeurs US depuis près de 10 ans. Mais surtout, ils espèrent que la présidente de la Fed, Janet Yellen, annoncera que le cycle de resserrement monétaire sera progressif et maîtrisé, en tenant compte des incertitudes pesant toujours sur la conjoncture économique mondiale...

A la clôture, l'indice Dow Jones a progressé mardi soir de 0,9% à 17.525 points (après +0,6% lundi), tandis que le S&P 500 a gagné 1,06% à 2.043 points (+0,48% lundi) et que l'indice Nasdaq s'est avancé de 0,87% à 4.995 points (après +0,38% lundi). Les Bourses européennes ont aussi terminé en forte hausse grâce au rebond pétrolier : +3,2% pour l'EuroStoxx 50 et +3,1% pour le CAC40...

Le pétrole poursuit son rebond

Le cours du pétrole a donc poursuivi sa remontée à plus de 37$, après être tombé lundi matin sous le seuil des 35$ pour le baril de brut américain WTI, à 34,53$, au plus bas depuis février 2009, soit près de 7 ans. Le Brent de la Mer du Nord a atteint un plus bas depuis 11 ans, à 36,33$ lundi, avant de se reprendre sur les 38,50$ ce matin. Même s'il est un peu tôt pour savoir si le baril a touché le fond, après une chute de 15% entre le 3 et le 14 décembre, les investisseurs ont accueilli avec soulagement la fin de la dégringolade qui s'est prolongée sur 6 séances et demi, dans le sillage de l'échec de la réunion de l'Opep du 4 décembre...
Sur le marché des changes, le dollar est reparti de l'avant, mardi, notamment face à l'euro, qui a reculé de 0,7% à 1,0940$. S

Janet Yellen attendue de pied ferme

Une large majorité d'investisseurs, s'attend donc à ce que la Fed relève ce mercredi son principal taux directeur, le taux des "fed funds", qui a été maintenu proche de zéro depuis 7 ans, et qui n'a pas été relevé depuis près de 10 ans, en juin 2006. Cette politique monétaire inédite a été rendue nécessaire par la gravité de la crise financière des crédits "subprimes", qui a éclaté à l'automne 2008 après la faillite de la banque Lehman Brothers.
Pour lutter contre cette crise et soutenir la croissance, la Fed a lancé trois programmes successifs de rachats d'actifs en 2008, 2010, puis en 2012, pour un total de 3.700 milliards de dollars, faisant gonfler son bilan à 4.500 Mds$. Ce programme de "QE" a pris fin en octobre 2014, et depuis, la Réserve fédérale prépare les marchés à un cycle de normalisation des taux directeurs. L'amélioration progressive de la santé économique et du marché de l'emploi permet désormais d'envisager des taux progressivement plus élevés...

Indicateurs en ligne.

Les derniers indicateurs macro-économiques ne sont pas de nature à remettre en cause la décision de la Fed. L'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti moins négatif que prévu en décembre, à -4,59 contre un consensus de -7 et un niveau de -10,74 en novembre.
Les prix à la consommation sont restés stables en novembre sur un mois, en ligne avec le consensus de place. Hors alimentaire et énergie, le CPI progresse de 0,2%, là aussi conformément au consensus. Par rapport à novembre 2014, les prix ont progressé de 0,5% (+2% hors alimentaire et énergie).
Enfin, l'indice du marché immobilier américain mesuré par la National Association of Home Builders (NAHB) est ressorti à 61 en décembre, un peu au-dessus des attentes (63) et après un niveau de 62 en novembre.

 
0 commentaire - Asie : du vert pour tout le monde !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]