Asie : en forme après les nouveaux records de Wall Street

Asie : en forme après les nouveaux records de Wall Street©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 02 mars 2017 à 08h22

L'Asie boursière a salué jeudi matin les records de la veille à Wall Street, sur fond de regain d'optimisme pour la croissance de l'économie mondiale, après la publication de bons indices manufacturiers aux Etats-Unis, en Chine et en Europe pour le mois de février.

A Tokyo, l'indice Nikkei a gagné jeudi 0,88% à 19.564,80 points à la clôture, remontant au plus haut depuis décembre 2015, tandis que l'indice large Topix a avancé 0,75%, sur fond de poursuite du recul du yen. A Hong Kong, le Hang Seng a progressé de 0,4%, mais en Chine continentale, le Shanghai Composite a reculé de 0,3%. La Bourse de Séoul (fermée mercredi pour un jour férié), a gagné jeudi 0,4%, tandis que Taiwan a pris 0,2%, Singapour a progressé 0,4%, et la Bourse de Sydney a bondi de 1,2% grâce aux valeurs liées aux matériaux de base.

A Wall Street mercredi soir, les trois principaux indices boursiers américains ont fini sur de nouveaux sommets historiques. Le Dow Jones a bondi de 1,46% à 21.115 points, franchissant le seuil des 21.000 pts pour la première fois de son histoire. L'indice large S&P 500 a grimpé de 1,37% à 2.396 pts, et le Nasdaq Composite, riche en valeurs technos et biotechs a gagné 1,35% à 5.904 pts.

Les taux directeurs de la Fed relevés dès le 15 mars prochain ?

Sur le marché des changes, le dollar a poursuivi sa progression, entamée après le discours de Donald Trump devant le Congrès, et les déclarations de quatre membres de la Fed signalant une possible hausse des taux directeurs américains dès le 15 mars prochain. Jeudi matin, l'euro reculait de 0,2% à 1,0531$ tandis que le yen cédait 0,4% à 114,18 yens/$.

Le président de la Fed de New York William Dudley, a estimé que les arguments en faveur d'une hausse étaient "bien plus convaincants" depuis l'élection de Donald Trump. De son côté, Robert Kaplan (Fed de Dallas), a parlé d'un tour de vis "dans un futur proche", et John Williams (Fed de San Francisco) a dit qu'un nouveau geste serait "sérieusement étudié en mars". Enfin, la nuit dernière, le gouverneur Lael Brainard a estimé que l'amélioration de la conjoncture permettrait de relever "bientôt" les taux. Vendredi, la présidente de la Fed est attendue à son tour sur cette question lors d'une intervention publique à Chicago.

Le cours du pétrole cédait jeudi matin 0,5% à 53,54$ le baril de brut WTI, après une nouvelle hausse des stocks hebdomadaires de brut aux Etats-Unis, tandis que l'or reculait également de 0,4% à 1.245,10$ l'once.

Bancaires et matériaux de base en vedette sur les Bourses en Asie

Par ailleurs, les investisseurs ont été quelque peu rassurés par le discours de Donald Trump, mercredi soir devant le Congrès américain. Le président a adopté un ton plus posé qu'à son habitude, et s'est abstenu de propos polémiques, notamment vis-à-vis de la Chine. Le projet de création de droits de douanes n'a pas été évoqué, mais le président américain a en revanche confirmé qu'il comptait faire baisser les impôts des Américains et investir 1.000 Mds$ dans les infrastructures.

Les marchés asiatiques ont été soutenus jeudi matin par une progression des valeurs financières (qui profitent de taux plus élevés) et le secteur des matériaux de base, qui profitent de l'annonce depuis 48 heures d'une amélioration des indices d'activité manufacturière, tant en Chine qu'aux Etats-Unis et en Europe en février.

A Tokyo, le titre de la banque Mitsubishi UFJ a gagné 2%, et le courtier Nomura a pris 1,5%. A Sydney, les géants miniers BHP Billiton (+3,3%) et Rio Tinto (+3,5%) ont tiré l'indice S&P/ASX 200.

 
0 commentaire - Asie : en forme après les nouveaux records de Wall Street
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]