Asie : en ordre dispersé

Asie : en ordre dispersé

Après une période d'hésitation, les bourses asiatiques repartent à la hausse, à l'exception de l'indice Nikkei.

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 02 mai 2017 à 08h58

Séance en ordre dispersé en Asie ce mardi où la hausse a dominé malgré tout au final... L'appétit du risque l'a, il est vrai, emporté lundi soir à Wall Street, où l'indice Nasdaq a franchi un nouveau record historique, notamment grâce à l'action Apple (+2%) qui pointe elle aussi à son sommet... Les investisseurs ont été soulagés que le Congrès US ait trouvé dimanche soir un accord sur le budget qui évite le "shutdown" des administrations américaines. La bourse de Tokyo a donc gagné 0,7% ce mardi avant la 'golden week' au Japon qui sera marquée par la fermeture du marché nippon jusqu'à lundi prochain, Seoul a pris 0,6%, Singapour grimpe de 0,8% et Taiwan de 0,7%. En revanche Sydney a cédé 0,10%, Shanghai a perdu 0,5%, Bombay -0,3% et Hong Kong a fini stable...

Sur le marché des changes, l'euro a avancé à 1,0920$ dans un marché calme, la plupart des marchés européens étant resté fermés pour le 1er mai... Le yen est quant à lui revenu à 112,12 face au billet vert. La Fed US doit réunir son conseil monétaire ce mardi et mercredi, et le consensus des économistes table sur un statu quo monétaire. D'après l'outil FedWatch du CME Group, la Fed devrait ainsi laisser ses taux inchangés avec une probabilité de 95,2%. Rappelons qu'en mars, la Fed avait rehaussé ses taux d'un quart de point, pour les porter entre 0,75 et 1%...

Au Japon, la croissance du secteur des services a ralenti en avril, les nouvelles activités ayant marqué le pas, selon une enquête publiée ce mardi... L'indice Markit/Nikkei des directeurs d'achats corrigé des variations saisonnières est ressorti le mois dernier à 52,2 contre 52,9 en mars
L'indice des nouvelles activités a reculé de 52,8 en mars à 52,2 en avril, tandis que l'indice des anticipations a fléchi à 55 en avril, contre 55,4 en mars.

Chaud et froid

Les investisseurs ont surtout été soulagés par l'accord trouvé au Congrès US sur une loi budgétaire temporaire, permettant de prolonger le financement de l'Etat fédéral jusqu'au 5 mai, évitant une paralysie ("shutdown"). D'ici là, le Congrès américain devra adopter, peut-être dès mercredi, le budget d'environ 1.000 milliards de dollars pour finir l'année fiscale, au 30 septembre prochain...

Donald Trump a en revanche soufflé le froid sur le secteur bancaire : Le président américain a affirmé dans un entretien à l'agence 'Bloomberg', qu'il réfléchissait à obliger les banques à séparer leurs activités de banque de détail et de banque d'affaires. "Certains veulent qu'on revienne à l'ancien système (de la séparation). C'est justement ce que nous allons étudier", a-t-il déclaré...

 
0 commentaire - Asie : en ordre dispersé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]