Asie : encore beaucoup de prudence

Asie : encore beaucoup de prudence©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 16 août 2016 à 07h59

Les places financières de la zone Asie-Pacifique restent partagées ce mardi, en baisse de 1% à Tokyo et de 0,5% à Shanghai, tandis que Singapour monte de 0,15% et que Jakarta s'adjuge 0,8%. Seoul, Hong Kong, Bombay et Sydney restent stables, malgré les nouveaux records à Wall Street lundi soir, avec un DJ en hausse de 0,32% à 18.636 pts, un Nasdaq à 5.262 pts, en progression de 0,56%, tandis que le S&P culmine à 2.190 pts (+0,28%). Le rebond du pétrole qui se confirme a servi de catalyseur, avec un baril de Brent de retour sur les 48$, alors que le WTI pointe à 45,55$. Les opérateurs misent par ailleurs toujours sur une poursuite de la politique monétaire accommodante de la Fed... Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité d'une hausse des taux d'un quart de point à l'issue de la réunion des 20 et 21 septembre prochains n'est que de 12%, contre 88% pour la probabilité d'un statu quo...

Pétrole en hausse

L'OPEP relancera probablement le mois prochain les discussions à propos d'un gel éventuel de sa production, selon plusieurs sources qui indiquent que l'Arabie saoudite souhaiterait faire remonter les cours, même si l'Iran, l'Irak et la Russie constituent autant d'obstacles potentiels sur le chemin d'un compromis. Ryad avait relancé les spéculations sur la possibilité d'un accord d'encadrement de la production jeudi dernier, le ministre saoudien de l'Energie, Khalid al Falih, ayant déclaré que son pays souhaitait travailler avec des pays membres ou non de l'Opep à une stabilisation du marché.
A Moscou, le ministre de l'Energie russe, Alexander Novak, a déclaré que son pays menait des consultations avec l'Arabie saoudite et d'autres producteurs, ajoutant que de nouvelles discussions sur un éventuel gel des niveaux de production restaient possibles en cas de besoin... En attendant, la production actuelle de la Russie est proche de son plus haut niveau de 10,85 millions de bpj.

Pour le moment, la situation reste tendue, alors que l'Arabie saoudite a augmenté sa production en juillet, à 10,67 millions de barils par jour contre 10,2 millions en janvier.
Téhéran a lui aussi dopé sa production ces derniers mois pour la ramener à un niveau proche de celui qu'il affichait avant les sanctions internationales, tout en répétant qu'il n'avait pas l'intention de s'associer à un éventuel gel... Le ministre iranien du Pétrole a déclaré la semaine dernière devant le Parlement vouloir porter la production nationale à 4,6 millions de bpj d'ici cinq ans, contre 3,6 millions aujourd'hui et 3,8 à 4,0 millions avant les sanctions...
Par ailleurs, l'Irak, deuxième producteur de l'Opep, qui se disait favorable à un gel en avril dernier, a conclu depuis avec certaines grandes compagnies de nouveaux accords visant à augmenter la production de plusieurs de ses gisements, ce qui pourrait se traduire par une hausse de 350.000 bpj l'an prochain... Le dossier sera donc sur la table en marge du Forum international de l'énergie qui se déroulera du 26 au 28 septembre à Alger.

L'Empire State de la Fed de New York déçoit

Côté indicateurs US, l'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti décevant en août... Il s'est affiché ainsi négatif de 4,2 points, alors que le consensus de place était positif de 2,5. L'indicateur était légèrement dans le vert en juillet. L'indice d'août traduit une baisse inattendue de l'activité manufacturière dans la région.
L'indice du marché immobilier américain pour le mois d'août 2016, mesuré par la National Association of Home Builders, est ressorti à 60, en ligne avec le consensus de place et au plus haut de l'année. L'indice du mois de juillet 2016 a été révisé à 58. Sur les devises, l'euro en profite pour grimper sur les 1,12 entre banques face au dollar. Le yen retrouve lui la barre des 100 unités face à la devise américaine...

 
0 commentaire - Asie : encore beaucoup de prudence
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]