Asie : encore en hausse

Asie : encore en hausse©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 10 mai 2017 à 08h40

Les marchés de la zone Asie-Pacifique sont encore soutenus ce mercredi, à l'image de Tokyo en hausse de 0,34%, Hong Kong gagne 0,8% et Bombay +0,7%. Sydney grimpe de 0,6%, Taiwan progresse de 0,5% et Singapour de 0,4%... Seule Seoul redonne 1% et Shangahi recule de 0,4%. Hier soir, le Nasdaq a inscrit un nouveau record historique, tandis que les autres indices US ont été alourdis par les valeurs pétrolières.

Sur le marché des changes, le dollar se stabilise après son rebond sur les 114 unités face au yen. L'euro pointe à 1,0890$, après avoir fait l'objet de prises de bénéfices dans la foulée de la victoire d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle française. La devise européenne avait bondi de 2,5% entre les deux tours de l'élection française, pour remonter à son plus haut niveau depuis près de 6 mois. Les investisseurs, qui avaient largement anticipé l'élection du leader d'En Marche à l'Elysée, ont donc assez logiquement "vendu la nouvelle", après avoir "acheté la rumeur"...

Sur les marchés obligataires, le 3 mai dernier, la Fed a laissé ses taux directeurs inchangés, mais a aussi laissé entendre qu'elle maintenait son programme de hausse pour cette année... Les marchés s'attendent à un nouveau tour de vis dès le 14 juin prochain, avec une probabilité de 83,1%, selon l'outil FedWatch du CME Group...

Pétrole en berne

Sur le Nymex, le pétrole a donc fait machine arrière après deux séances de rebond, dans l'espoir d'une prolongation de la baisse de la production de l'Opep et de ses alliés... Le baril de brut léger américain WTI revient sur les 46$, alors que le Brent de la Mer du Nord cote 48,90$ le baril. Mardi, l'agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) a relevé ses prévisions de production aux Etats-Unis pour 2017 et 2018. Dans son rapport mensuel, l'EIA estime ainsi que la production devrait monter à 9,31 millions de barils par jour cette année (contre 9,22 mbj prévus en avril), avant de grimper à un niveau record de 9,96 mbj en 2018 (9,9 mbj prévus en avril).

Cette poussée de la production pétrolière américaine vient contrecarrer les efforts déployés depuis le début de l'année par l'Opep et d'autres pays producteurs pour désengorger le marché et faire remonter les cours du brut. En outre, l'EIA a réduit de 3% ses objectifs de cours moyen pour le pétrole WTI en 2017 et 2018, les ramenant à 50,68$ le baril cette année et à 52,60$ l'an prochain...

 
0 commentaire - Asie : encore en hausse
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]