Asie : fin de semaine en roue libre

Asie : fin de semaine en roue libre©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 15 avril 2016 à 07h49

La fin de semaine est plus hésitante dans la zone Asie-Pacifique, alors qu'après deux jours de franche hausse, les actions américaines ont marqué le pas jeudi. Chiffre très attendu ce matin, à +6,7% au T1, l'économie chinoise a progressé à son rythme le plus faible depuis sept ans au premier trimestre 2016, mais des signes d'amélioration sont visibles, en particulier dans le secteur de la consommation et de l'industrie. La Bourse de Shanghai reflue de 0,2%, Seoul perd 0,3%, Tokyo -0,2%, Jakarta -0,4% et Hong Kong -0,10%. La Bourse de Sydney monte de 0,45% et Bombay prend 1,9%.

Du côté des entreprises US, après une bonne surprise sur les résultats de la banque JP Morgan Chase, mercredi, sa rivale Bank of America a fait un peu moins bien... Le pétrole a cédé près de 1% et les dernières statistiques ont montré que la croissance se poursuit outre-Atlantique, accompagnée d'une inflation modérée.

Suspense à l'approche de la rencontre de Doha dimanche

La consolidation s'est poursuivie pour le pétrole... Le baril de brut léger américain WTI qui a regagné près de 15% depuis début avril, consolide à 41,55$. Les investisseurs prennent leurs précautions à l'approche de la réunion des pays producteurs de pétrole, dimanche à Doha, destinée à mettre en oeuvre un gel de la production mondiale. Mardi, l'agence russe 'Interfax' a affirmé que l'Arabie Saoudite et la Russie, à l'origine d'un projet de gel de la production le 16 février dernier, étaient parvenus à un accord formel pour plafonner leur production. L'Arabie saoudite a en revanche exclu de réduire cette production...

Jeudi, l'Agence internationale de l'énergie a estimé dans son dernier rapport mensuel que la situation du marché pétrolier devrait se tendre un peu au deuxième semestre 2016, ce qui serait de nature à soutenir les cours, ou en tout cas à empêcher leur rechute...

La Fed en question

Sur le marché des changes, le dollar a légèrement progressé, notamment face à l'euro à 1,1260 entre banques, alors que la devise européenne, qui avait relâché près de 1% mercredi.
Aux Etats-Unis, sur le plan macro-économique, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage ont reculé de 13.000 sur la semaine close au 9 avril à 253.000 (contre 273.000 pour le consensus), tombant au plus bas depuis décembre 1973 !
Dans le même temps, l'indice des prix à la consommation a augmenté un peu moins que prévu en mars, de 0,1% sur un mois, contre +0,2% attendu, et après -0,2% en février. En glissement annuel, l'inflation a atteint 0,9% en mars, et +2,2% hors alimentation et énergie.

Ces chiffres ont relancé les spéculations sur la politique monétaire de la Fed, qui doit réunir son conseil de politique monétaire les 26 et 27 avril prochains. La semaine dernière, Janet Yellen, la patronne de la Fed, a affiché la prudence concernant le rythme des hausses de taux, tout en faisant des commentaires assez optimistes sur la croissance américaine.
Ramenés proches de zéro de la fin 2008 à la fin 2015 pour lutter contre la crise de 2007-2008, le taux des "fed funds" a été relevé en décembre dernier d'un quart de point, dans une fourchette de 0,25% à 0,50%...
Les marchés s'attendaient alors à 4 nouveaux gestes de resserrement monétaire en 2016 mais depuis, les turbulences boursières et les signes de faiblesse de la croissance mondiale ont bouleversé ce scénario. Les marchés n'anticipent désormais plus que deux, voire un seul tour de vis d'ici à décembre, et pas avant juin au plus tôt...

 
0 commentaire - Asie : fin de semaine en roue libre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]