Asie : fin de semaine plus ferme

Asie  : fin de semaine plus ferme©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 16 juin 2017 à 09h58

Les marchés de la zone Asie-Pacifique terminent la semaine sur une note plus ferme, dans le sillage de la bourse de Tokyo qui grimpe de 0,5% avec Hong Kong (+0,3%), Sydney (+0,2%) et Bombay (+0,1%). Singapour et Seoul sont stables, mais Shanghai recule de 0,3%. La Banque du Japon a laissé sa politique monétaire inchangée ce vendredi, en se montrant un peu plus optimiste au sujet de la consommation des ménages, susceptible de consolider la reprise dans le pays.
A l'issue d'une réunion de politique monétaire de deux jours, la BoJ a maintenu un taux d'intérêt de court terme négatif de -0,1% et a laissé inchangée sa promesse de piloter le taux de rendement des obligations à dix ans autour de zéro grâce à des rachats d'actifs.

L'institut d'émission a également maintenu son engagement d'augmenter son portefeuille d'obligations à un rythme de 80.000 milliards de yens par an (646 milliards d'euros), même si, dans les faits, elle en achète moins depuis quelque temps déjà... L'inflation de base n'a été que de 0,3% sur un an en avril, très loin de l'objectif de la BoJ d'une inflation de 2%.

Le dollar tente un rebond

Le dollar a de son côté rebondi après les propos plus "faucon" que prévu de Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale. L'indice du dollar, qui mesure son évolution face à un panier de 6 devises mondiales, a repris 0,6% à 97,49. L'euro pointe à 1,1170$ et le yen à 111,30 entre banques.

Mercredi, la Fed a donc relevé, comme anticipé, ses taux directeurs d'un quart de point, pour la troisième fois depuis 6 mois, et elle a en outre confirmé qu'elle entendait bien commencer dès cette année à réduire son bilan... Malgré un ralentissement de l'inflation, et des indicateurs macro-économiques mitigés depuis quelques semaines aux Etats-Unis, la banque centrale américaine entend maintenir son cap vers la normalisation de sa politique monétaire, tout en surveillant "de près" l'évolution des prix et de la croissance.

Ton plus ferme...

Le ton employé par Janet Yellen, la présidente de la Fed, lors de sa conférence de presse de mercredi, a été moins "colombe" que prévu, ce qui a surpris certains observateurs qui avaient tablé sur une pause dans le mouvement de hausse des taux... Or, sauf nouvelle dégradation des indicateurs macro-économiques, la Fed prévoit toujours une autre hausse des taux cette année, avant deux à trois tours de vis supplémentaires en 2018, selon ses projections publiées mercredi.

Mme Yellen s'est ainsi montrée confiante dans le fait que l'inflation remontera vers l'objectif de la Fed fixé à 2%. "Avec un marché de l'emploi dynamique, les conditions sont en place pour que l'inflation remonte", a-t-elle estimé, ajoutant qu'il était "important de ne pas surréagir" à des données statistiques ponctuelles.

Le pétrole tente aussi un sursaut en cette fin de semaine, avec un baril de Brent à 47,30$ après être retombé à son plus bas niveau depuis la mi-novembre 2016, avant l'annonce par l'Opep de ses réductions de production, qui ne sont pas parvenues jusqu'ici à rééquilibrer un marché mondial caractérisé par un excès d'offre...

 
0 commentaire - Asie : fin de semaine plus ferme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]