Asie : fin de semaine prudente

Asie : fin de semaine prudente

Après une période d'hésitation, les bourses asiatiques repartent à la hausse, à l'exception de l'indice Nikkei.

A lire aussi

Boursier.com, publié le vendredi 17 février 2017 à 07h53

Alors que Wall Street a terminé inchangé hier soir, en consolidant sa série de records historiques, les places de la zone Asie-Pacifique bouclent la semaine en retrait à l'image de la Bourse de Tokyo qui glisse de 0,58%, Shanghai recule de 0,8%, Jakarta perd 0,5%, Hong Kong cède 0,4%, Sydney recule de 0,2%. A l'inverse, Bombay grimpe de 0,9%, Singapour prend 0,4% et Seoul est stable...

Au Japon, la tendance a été handicapée une nouvelle fois par Toshiba qui a chuté de 9,2%, alors que l'agence de notation Standard & Poor's a précisé qu'elle pourrait dégrader sa note crédit si le soutien des créanciers du groupe japonais se traduisait par une restructuration de sa dette sous quelque forme que ce soit...

La Fed en action

Très attentifs au devenir des taux d'intérêt US, les marchés ont noté la nouvelle intervention de Stanley Fischer, le vice-président de la Fed US, interrogé par Bloomberg, qui a estimé que la politique monétaire, jugée toujours assez accommodante, allait dans la bonne direction... La Fed avait anticipé une reprise de l'inflation en direction de l'objectif des 2%, ainsi qu'une poursuite du renforcement du marché du travail, ce qui se produit pour l'heure... La banque centrale devrait donc comme prévu progressivement lever cette politique accommodante comme l'a laissé entendre cette semaine Janet Yellen. Fischer évoque ainsi un niveau probable de 2 à 3 hausses de taux cette année...

En revanche, le président de la Réserve fédérale de New York, William Dudley, s'est montré un peu moins volontariste, en matière de hausse des taux... "Nous comptons encore dénouer progressivement le biais accommodant de la politique monétaire et relever un peu plus les taux dans les mois qui viennent si le rythme de croissance de l'économie américaine dépasse un peu 2%, si l'inflation continue d'augmenter et si le chômage reste bas", a expliqué Dudley.
Sur les devises, l'euro remonte sur les 1,0670/$. Le yen pointe à 113,40/$ entre banques. Le pétrole reste stable sur les 53,40 le baril WTI.

Snap moins brillant que prévu...

A noter que Snap Inc, le propriétaire de l'application de partage de photos et vidéos Snapchat, a fixé son prix indicatif d'introduction en bourse à Wall Street à un niveau inférieur aux attentes... Ainsi, la valorisation de Snap ressortirait entre 16,2 et 18,5 Mds$, alors que les spécialistes tablaient sur un niveau de plus de 20 Mds$...
Selon les chiffres communiqués, Snap espère lever jusqu'à 3,2 milliards de dollars lors de l'introduction, en écoulant 200 millions de titres de catégorie A dans une fourchette allant de 14 à 16$ pièce. Des actionnaires cèderont 55 millions de titres, le reste des actions offertes provenant de la compagnie. Les produits de cession pourraient dépasser les 2 Mds$. Ils seront utilisés notamment pour des motifs d'ordre général ou des acquisitions...

 
0 commentaire - Asie : fin de semaine prudente
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]