Asie : grand calme

Asie : grand calme

bourse

A lire aussi

Boursier.com, publié le lundi 29 mai 2017 à 09h58

Alors que Wall Street et Londres seront fermées ce lundi, les places de la zone Asie-Pacifique étaient calmes ce lundi, à l'image de la Bourse de Tokyo qui a terminé inchangée, de même que Taiwan, Singapour et Seoul. Shanghai prend 0,10%, mais Sydney recule de 0,8%... La Bourse américaine restera en effet close pour cause de Memorial Day ce lundi, la journée annuelle d'hommage rendue aux personnels militaires américains morts en service...

Vendredi, Wall Street avait bouclé une semaine de net rebond, marquée notamment par une rechute des cours du pétrole et des déclarations plutôt "colombe" de la part de la Réserve fédérale. Par ailleurs, la révision en hausse de la croissance du 1er trimestre aux Etats-Unis a été bien accueillie vendredi en bourse... La croissance du PIB au Etats-Unis au 1er trimestre a atteint 1,2% en rythme annuel (contre 0,7% en première lecture), après +2,1% au 4ème trimestre 2016. Le consensus tablait sur une hausse moins importante de 0,9%...
L'image générale de l'économie US reste la même avec une augmentation des investissements fixes non résidentiels et des dépenses de consommation personnelle plus élevée qu'initialement annoncé et, à l'inverse, un repli des dépenses des administrations publiques et locales inférieur à la première estimation...

Dollar plus stable...

Sur le marché des changes, l'euro recule ce matin à 1,1170$. Sur la semaine écoulée, l'indice du dollar, qui mesure son évolution par rapport à un panier de monnaies, a regagné 0,4%, mais depuis le début de l'année, il a cédé environ 4,5% de sa valeur, sur fond de déclarations de l'administration Trump critiquant un dollar trop fort... La faiblesse du dollar, alliée à des prix de pétrole modérés et à des résultats d'entreprises meilleurs que prévu au 1er trimestre, sont autant de facteurs positifs pour les sociétés américaines, notamment celles qui exportent...

Les marchés obligataires sont restés calmes alors que la publication des Minutes de la dernière réunion de la Fed, n'a pas apporté de grandes surprises, même si la Fed a indiqué son intention de commencer dès cette année à réduire son bilan. Le compte-rendu de la réunion des 2 et 3 mai dernier (à l'issue de laquelle la Fed n'avait pas modifié ses taux directeurs) a précisé que la plupart des membres de la Fed estiment qu'un nouveau "resserrement sera probablement bientôt approprié", mais qu'un rythme de resserrement "graduel" est lui aussi toujours approprié.

Le pétrole campe sous les 50$ le baril WTI

Le pétrole qui avait rebondi vendredi après son coup de tabac de la veille, lié à une relative déception sur l'accord de l'Opep, qui va prolonger ses coupes de production pendant 9 mois supplémentaires, jusqu'en mars 2018, se traite toujours sous les 50$ le baril WTI à 49,60$. Le Brent de la Mer du Nord se cale sur les 52$.

Certains investisseurs ont été déçus par les annonces de l'Opep, jeudi, une partie d'entre eux ayant tablé sur un accroissement des coupes de production, en plus d'une prorogation... Le ministre saoudien de l'Energie, Khalid Al-Falih, a affirmé que les réductions actuelles de cours fonctionnaient, et que leur prolongation "fera l'affaire" pour soutenir les cours à moyen terme.

 
0 commentaire - Asie : grand calme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]