Asie : la hausse se poursuit

Asie : la hausse se poursuit©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 07 octobre 2015 à 07h47

Alors que Wall Street a soufflé hier soir après avoir enchaîné cinq séances positives, qui ont permis aux principaux indices de regagner environ 5%, les places asiatiques restent encore fermes ce mercredi avec des gains de 1,4% à Singapour, 1,6% à Hong Kong, 0,6% à Seoul et Tokyo. Shanghai progresse de 0,5%. L'approche des premiers résultats d'entreprises du 3ème trimestre et l'abaissement par le FMI des perspectives de croissance dans le monde et aux Etats-Unis, n'inquiètent pas plus que ça les investisseurs.
Hier soir, le Dow Jones a fini quasi-stable (+0,08%) à 16.790 points, tandis que l'indice large S&P 500 a cédé 0,36% à 1.980 points et que le Nasdaq a fini en recul de 0,69% à 4.748 points.

Le pétrole rebondit

Fait notable, les cours du pétrole ont amplifié leur rebond, le baril de brut WTI grimpant de plus de 5% à 49,35$, ce qui a soutenu une nouvelle fois les cours de Bourse des sociétés du secteur énergétique. Le Brent pointe ce matin fermement à 52,50$.
De quoi confirmer le rattrapage spectaculaire lié à un changement d'anticipation sur les taux d'intérêts directeurs de la Fed... Ainsi, depuis la publication, vendredi, de chiffres de l'emploi décevants aux Etats-Unis en septembre, les investisseurs se sont mis à parier sur un report de la hausse des taux de la Réserve fédérale à début 2016, alors qu'ils tablaient jusqu'ici sur un premier tour de vis en décembre, voire en octobre...

Nouvelles anticipations sur les taux

Sur le marché des changes, ces nouvelles anticipations ont fait cette fois reculer le dollar, dont les perspectives de rendement deviennent moins attractives par rapport aux autres grandes monnaies. L'euro s'adjuge 0,7% à 1,1265$, ce qui porte sa progression à près de 1% depuis le 1er octobre.
Les investisseurs ont aussi été déçus par les chiffres du commerce extérieur en août outre-Atlantique, qui s'est soldé par une hausse de 16% du déficit commercial. Cette déconvenue est largement à mettre sur le compte de la vigueur du dollar, qui a fait tomber les exportations américaines (-2%) à leur plus bas niveau depuis trois ans ! Les importations ont en revanche augmenté 1,2%, soutenues par celles venant de Chine (+3%), après la dépréciation unilatérale du yuan annoncée mi-août par Pékin.

Mardi, le retour à la prudence des marchés a été entretenu par le Fonds monétaire International, qui a revu en baisse ses perspectives de croissance du PIB mondial, à 3,1% en 2015 (contre 3,3% en juillet dernier) et à 3,6% en 2016 contre 3,8% auparavant. Pour les Etats-Unis, le FMI est un peu plus optimiste pour 2015 (2,6% contre 2,5%) mais pour 2016, il voit le PIB américain augmenter de 2,8% contre 3% en juillet dernier...

 
0 commentaire - Asie : la hausse se poursuit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]