Asie : le vert l'emporte encore

Asie : le vert l'emporte encore©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mercredi 26 avril 2017 à 08h47

L'appétit du risque est bien de retour sur les places de la zone Asie-Pacifique, à l'image de la nouvelle progression de 1% à Tokyo ce mercredi, alors que la progression est de 0,5% à Seoul, Bombay et Hong Kong. Sydney grimpe de 0,7%, suivi de Singapour (+0,3%), de Shanghai (+0,2%) et de Taiwan (+0,1%). L'impulsion est encore venue d'Europe où le scénario d'un Frexit s'est éloigné en France à l'issue du premier tour de la Présidentielle, tandis que les investisseurs attendent désormais ce soir les annonces de baisses d'impôts promises de longue date par l'administration Trump... De quoi repousser les craintes politiques et géopolitiques au second plan...

Mardi soir, l'indice Dow Jones a terminé tout près des 21.000 points, à 20.996 pts (+1,12%), à seulement 0,5 point de pourcentage de son record historique, tandis que l'indice large S&P 500 a gagné 0,61% à 2.388 pts, lui aussi à environ un demi-point de son dernier record... Le Nasdaq Composite a lui atteint un nouveau plus haut historique, à 6.025 pts (+0,7%), franchissant au passage le seuil des 6.000 points pour la première fois...

L'Euro en forme

L'euro a atteint son plus haut de l'année face au billet vert, à 1,0935$, toujours dans l'espoir d'une victoire d'Emmanuel Macron en France, qui rassure les investisseurs sur l'avenir de l'Europe. Aux Etats-Unis, les opérateurs attendent avec impatience les mesures fiscales promises pour ce mercredi par l'administration Trump... Ces annonces sont présentées comme "une vaste réforme fiscale et une réduction de l'imposition". En particulier, le taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises pourrait passer de 35% à 15%, d'après un responsable de l'administration...

Par ailleurs, les marchés ne semblent pas encore trop s'inquiéter d'un risque de nouveau "shutdown" qui pourrait intervenir dès vendredi minuit si le Congrès US refuse d'approuver le budget fédéral... L'insistance de Donald Trump à intégrer dans ce budget l'amorce du financement de son mur promis entre les Etats-Unis et le Mexique froisse les élus démocrates. Or, certaines de leurs voix sont indispensables pour atteindre la majorité qualifiée de 60% exigée par la loi au Sénat...
Le pétrole reste hésitant sur les 52$ le baril de Brent et sous les 50$ le WTI...

 
0 commentaire - Asie : le vert l'emporte encore
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]