Asie : les Bourses résistent malgré les craintes sur l'élection US

Asie : les Bourses résistent malgré les craintes sur l'élection US

illustration pour marchés asie

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 03 novembre 2016 à 08h27

Malgré le nouvel accès de faiblesse de Wall Street mercredi, les grandes Bourses asiatiques ont inscrit des progressions prudentes jeudi matin, en l'absence notable de Tokyo, fermée pour un jour férié.

Jeudi matin, l'indice de Chine continentale CSI 300 a avancé de 0,9%, et le Shanghai composite a progressé de 0,8%. A Hong Kong, le Hang Seng a légèrement reculé de 0,2%, tandis qu'à Séoul, le Kospi est monté de 0,2%, Taiwan a cédé 0,8% et la Bourse de Sydney a fini proche de l'équilibre (-0,07%).

La nouvelle enquête ouverte par le FBI sur les emails d'Hillary Clinton continue d'inquiéter les marchés financiers : ce coup de théâtre a en effet permis à l'imprévisible Donald Trump de remonter dans les sondages, à 5 jours de l'élection présidentielle américaine. Alors que les marchés tablaient jusqu'à récemment sur une large victoire d'Hillary Clinton, le résultat s'annonce désormais bien plus serré que prévu lors du scrutin de mardi prochain. Un sondage d'un institut crédible donne même Donald Trump en tête face à la candidate démocrate, alors que d'autres montrent que Mme Clinton devrait gagner mais avec une faible avance...

Sur le marché des changes, la baisse du dollar se poursuit jeudi, notamment face au yen et à l'euro. Le yen bondissait jeudi matin de 0,8%, à 102,60 yens pour un billet vert, tandis que l'euro progressait de 0,2% à 1,1119$ en matinée. Le franc suisse et l'or continuaient aussi de faire office de valeurs-refuges. L'once de métal jaune a bondi mercredi soir de 1,6% à 1.308,20$ (contrat à terme de décembre). L'or a ainsi signé un "rally" de 4,5% depuis le 7 octobre dernier, où il frôlait les 1.250$ l'once. Jeudi matin, l'or cédait cependant 0,4% à 1.303,20$.

Mercredi soir à Wall Street, les principaux indices américains ont encore fini en berne dans la crainte de turbulences en cas de victoire de Donald Trump. En outre, la Fed a maintenu le statu quo sur ses taux directeurs, et le cours du pétrole a plongé de près de 3%, retombant près de 45$ le baril, en baisse de 12% depuis le 19 octobre...

L'indice Dow Jones a reculé de 0,43% à 17.959 points mercredi à la clôture, tandis que l'indice large S&P 500 a perdu 0,65% à 2.098 points et que le Nasdaq Composite a fléchi de 0,93% à 5.105 points. Les principaux indices américains sont désormais revenus à leur plus bas niveau depuis trois mois, en juillet dernier. En Europe, l'indice EuroStoxx 50 a perdu 1,4% mercredi à la clôture, succombant à la prudence généralisée à l'approche de l'élection américaine du 8 novembre.

Sur le plan politique, une victoire d'Hillary Clinton le 8 novembre est perçue comme un élément de continuité pour les marchés financiers, tandis que l'avènement de Donald Trump provoquerait des incertitudes majeures, compte tenu de ses prises de ses prises de positions protectionnistes. Celles-ci pourraient mettre à mal le commerce entre les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux, à commencer par le Mexique et la Chine, voire l'Union européenne.

 
0 commentaire - Asie : les Bourses résistent malgré les craintes sur l'élection US
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]