Asie : les marchés en ordre dispersé

Asie : les marchés en ordre dispersé

Asie, Bourse, illustration

A lire aussi

Boursier.com, publié le jeudi 30 juillet 2015 à 08h38

Alors que Wall Street a poursuivi sa progression mercredi soir, les places asiatiques ont évolué en ordre dispersé ce jeudi matin, dans la foulée des annonces de la Fed qui a publié son communiqué monétaire au terme de sa réunion FOMC... sans vraiment en dire plus sur ses intentions. Hong Kong est stable, Shanghai remonte de 0,6%, mais Singapour recule de 0,8% avec Seoul. La Bourse de Tokyo grimpe en revanche de plus de 1%.

Dans un communiqué publié à l'issue de sa réunion de politique monétaire, le Federal Open Market Committee a donc estimé que, selon les informations récoltées depuis sa réunion de juin, l'économie avait poursuivi son amélioration modérée sur les derniers mois. La croissance des dépenses des ménages dans le logement a été modérée, alors que le secteur montre des signes supplémentaires d'amélioration... Néanmoins, les investissements des entreprises et les exportations sont restés faibles. Le marché du travail US continue de son côté à s'améliorer avec des gains solides pour l'emploi et une baisse du chômage. Dans l'ensemble, une série d'indicateurs du marché du travail suggère que la sous-utilisation des ressources de main-d'oeuvre a diminué depuis le début de cette année.
En outre, l'inflation a continué d'évoluer en dessous de l'objectif à plus long terme du Comité, reflétant en partie les baisses antérieures des prix de l'énergie et la baisse des prix des importations, hors énergie. Les anticipations d'inflation à long terme sont restées stables.
La Banque centrale américaine a maintenu au final son taux Feds fund proche de zéro (entre 0 et 0,25%).

Le Comité attend d'avoir davantage de preuves que le marché du travail s'améliore et que l'inflation se dirige vers l'objectif de 2% avant d'envisager de rehausser les taux d'intérêt. Tous les membres du FOMC ont voté "pour" le statu quo sur les taux. La Fed n'annonce donc toujours pas de calendrier précis pour la hausse des taux aux Etats-Unis.
Janet Yellen avait annoncé il y a quelques semaines qu'une première hausse des taux dès cette année pourrait être appropriée.
La prochaine réunion du FOMC se déroulera du 16 au 17 septembre. La parité euro/dollar est repassée légèrement sous les 1,10 entre banques à 1,0980 après ces annonces...

Twitter chute...

Sur les valeurs, les technologiques sont prises en tenaille entre Twitter qui a dégringolé de 14% après ses résultats du second trimestre et Facebook qui a plutôt rassuré... Twitter affiche une perte de 136,6 M$ (0,21$ par action), contre une perte de 144,6 M$ (0,24$ par action) un an avant. En non-GAAP, le bpa ressort à 0,07$, contre 0,02$ sur la même période de l'exercice précédent. L'Ebitda ajusté s'envole de 122% à 120 M$. Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels s'élève à 316 millions sur la période, en hausse de 15% seulement en glissement annuel... Une progression principalement due aux utilisateurs qui passent par un service "light" de tweets par SMS, notamment dans les pays émergents. Les utilisateurs "mobiles" représentent environ 80% des utilisateurs. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,04$, pour des revenus de 481 M$. Sur le troisième trimestre, le groupe vise des revenus compris entre 545 et 560 M$, pour un Ebitda ajusté entre 110 et 115 M$. Sur 2015, les revenus sont attendus entre 2,20 et 2,27 Mds$, pour un Ebitda ajusté entre 520 et 540 M$.

Facebook a donc publié en post-clôture de Wall Street ses résultats du second trimestre. Les revenus sont ressortis à hauteur de 4,04 Mds$, contre 2,91 Mds$ un an avant. Le résultat net s'élève à 719 M$, contre 791 M$ un an plus tôt. Le bénéfice par action est ainsi de 0,25$, contre 0,30$ il y a un an.
En non-GAAP, le bpa ressort à 0,50$, contre 0,43$ sur la même période de l'exercice précédent. La marge opérationnelle non-GAAP s'affiche à 55%, contre 60% un an plus tôt.
Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 0,47$ sur la période, pour des revenus de 4 Mds$.
Le nombre moyen d'utilisateurs quotidiens ressort à 968 millions, en hausse de 17% en glissement annuel. En base mensuelle, le nombre s'élève à 1,49 milliard, en hausse de 13%. Les revenus publicitaires ont grimpé de 43% à 3,82 Mds$. Les coûts et dépenses s'envolent de 82% à 2,77 Mds$. La marge opérationnelle GAAP ressort à 31%, contre 48% sur le T2 2014...

 
0 commentaire - Asie : les marchés en ordre dispersé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]