Asie : sans grand changement...

Asie : sans grand changement...©Boursier.com
A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 23 août 2016 à 08h20

Alors que Wall Street s'est affiché sur une note relativement stable lundi soir, toujours proche de ses sommets, encore soutenu par l'actualité des fusions et acquisitions dominée par les dossiers Syngenta et Pfizer / Medivation, et ce malgré la rechute du pétrole, la tendance est disparate en Asie avec des replis de 1% à Jakarta, -0,4% à Hong Kong, -0,6% à Tokyo, tandis que Singapour glisse de 0,10% avec Bombay. A l'inverse, Shanghai monte de 0,2%, Seoul prend 0,3% et Sydney +0,6%.

Signes d'amélioration au Japon

Le secteur manufacturier au Japon a montré des signes de raffermissement au mois d'août, avec notamment une première hausse de la production depuis six mois, a montré ce mardi l'étude IHS Markit/Nikkei des directeurs d'achat. L'indice PMI mesuré dans cette étude est remonté à 49,6 ce mois-ci, en première estimation, après 49,3 en juillet. Il reste néanmoins inférieur à 50, ce qui témoigne d'une contraction de l'activité... Le sous-indice de la production est pour sa part repassé au-dessus de cette barre des 50, à 50,6, contre 49,4 en juillet. Si ce résultat est confirmé dans la version définitive, il s'agira d'une première hausse de la production depuis février. Les nouvelles commandes et les commandes à l'exportation ont cependant continué de reculer à un rythme soutenu, ce qui a contraint les manufacturiers japonais à leurs plus importantes baisses de tarifs depuis octobre 2012...

Le pétrole rechute encore

Sur le Nymex, le baril de brut retombe à 46,80$, après avoir profité la semaine dernière des spéculations sur un contrôle de la production. Le Brent se dégonfle aussi à 48,65$...
Côté devises, l'euro en profite pour remonter à plus de 1,13, à 1,1340/$ entre banques.
L'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago s'est amélioré à +0,27 pour le mois de juillet 2016, contre +0,05 pour la lecture révisée du mois antérieur. L'indice mesure l'activité économique globale aux USA. Un niveau positif signale une croissance "supérieure à la tendance"...
A moins d'un mois désormais de la réunion monétaire de la Fed, programmée les 20 et 21 septembre, la probabilité d'une hausse des taux d'un quart de point est de 18% selon l'outil FedWatch du CME Group, contre 82% pour la probabilité d'un statu quo.

L'intervention du vice-président de la Fed Stanley Fischer ce week-end n'a pas donné beaucoup plus plus d'indications concernant le devenir de la politique monétaire américaine... Les opérateurs restent par ailleurs assez prudents en attendant le symposium de Jackson Hole, réunion des banquiers centraux mondiaux qui se tient dans le Wyoming cette semaine. Janet Yellen, présidente de la Fed, s'exprimera vendredi soir dans ce cadre...

 
0 commentaire - Asie : sans grand changement...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]