Asie : toujours pas de tendance claire

Asie : toujours pas de tendance claire

Spéculation bourse asie marché asiatique

A lire aussi

Boursier.com, publié le mardi 13 décembre 2016 à 08h22

Alors que Wall Street a commencé la semaine sur une note prudente, avec malgré tout un nouveau record inscrit sur le DJ après un bond d'environ 3% la semaine dernière, les places de la zone Asie-Pacifique se cherchent encore une tendance ce mardi... Singapour recule de 0,2% avec Hong Kong, Jakarta perd 0,7%, Sydney cède 0,3%, mais Shanghai reprend 0,1%, Bombay monte de 0,3%, Seoul s'adjuge 0,4% et Tokyo prend 0,5%. La tendance n'a que partiellement profité de la solidité du secteur pétrolier, après l'accord signé ce week-end entre les pays hors Opep sur une baisse de leur production...

La semaine sera surtout rythmée par la réunion très attendue de la Fed, ce mardi et demain mercredi. Mercredi aussi, le président-élu américain, Donald Trump, rencontrera les patrons de la Silicon Valley...
Sur le marché des changes, le dollar est reparti à la baisse, notamment face à l'euro, qui a progressé de 0,7% à 1,0655$. La devise européenne a été soutenue par une détente sur le front politique en Italie et par l'espoir que la banque Monte dei Paschi soit en bonne voie pour boucler son plan de sauvetage...

Pétrole en soutien

Sur le marché pétrolier, le baril de brut WTI qui a flambé de plus de 5% hier, porté par l'engagement de 11 pays non membres de l'Opep à réduire leur production d'or noir de 558.000 barils par jour à partir de janvier prochain, reste ferme. L'Opep s'est de son côté engagé le 30 novembre dernier à réduire sa production de 1,2 million de barils par jour...
Le WTI a cependant réduit un peu la voilure, de retour sous les à 53$, même si certains investisseurs visent désormais un retour à 60$, si les coupes de production prévues sont effectivement réalisées dans les prochains mois... Le ministre saoudien de l'énergie Khalid Al-Falih a affirmé à ce sujet que son pays entendait "avec une certitude absolue" réduire sa production "en dessous du niveau sur lequel nous nous sommes engagés le 30 novembre"...

Hausse des taux de la Fed

Outre la remontée des cours du pétrole, l'événement le plus marquant des prochains jours sera donc la réunion de la Fed, qui devrait annoncer mercredi une hausse d'un quart de point de son principal taux directeur, actuellement fixé à 0,25%-0,50% depuis décembre 2015...
Les marchés ont déjà largement intégré cette hausse, attendue avec une probabilité de 97%, mais ils seront attentifs au message de la banque centrale concernant ses prochains gestes en 2017. Il est probable que la Fed répète qu'elle procédera à un relèvement progressif de ses taux, à un rythme conditionné par la qualité des indicateurs macro-économiques, notamment en matière d'inflation et d'emploi...

Dans les prochains jours, plusieurs rendez-vous politiques seront suivis de près par les investisseurs aux Etats-Unis. D'une part, selon les dernières rumeurs, le directeur général d'ExxonMobil, Rex Tillerson, reste le grand favori pour le poste de secrétaire d'Etat dans le cabinet Trump. A noter que M. Tillerson entretient d'étroites relations d'affaires avec le président russe Vladimir Poutine...

 
0 commentaire - Asie : toujours pas de tendance claire
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]