Axa : la plus haute tour de Londres en suspens avant le Brexit

Axa : la plus haute tour de Londres en suspens avant le Brexit

Axa logo immeuble assureur assurance

Boursier.com, publié le mardi 21 juin 2016 à 12h29

Axa temporise avant le résultat du referendum sur le Brexit. La branche immobilière de l'assureur, qui a obtenu les droits pour construire la plus haute tour de la City (22 Bishopsgate), attend prudemment de savoir si le Royaume-Uni restera dans l'Union européenne avant d'aller plus loin. "Nous n'avons pas lancé le projet parce que nous voulons voir les résultats du vote sur le Brexit", a indiqué à Bloomberg, Pierre Vaquier, directeur général d'Axa Investment Managers Real Assets.

Axa prévoit la construction d'un gratte-ciel de 278 mètres et de 130.000 mètres carrés, abritant des bureaux, des magasins et des restaurants sur le site où devait être bâtie la tour "Pinnacle" dans le quartier financier de Londres. Le projet a été abandonné par les précédents promoteurs, un consortium composé d'Arab Investments, du fonds saoudien Sedco et du fonds koweitien Wafra. Ces derniers avaient prévu de construire une tour de 64 étages, appelée "The Pinnacle", mais qui a ensuite été surnommée "Sauve qui peut" ("Helter Skelter") en raison des nombreux problèmes juridiques et financiers qui ont conduit à l'arrêt du chantier...

 
0 commentaire - Axa : la plus haute tour de Londres en suspens avant le Brexit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]