Banques : ça craque de partout !

Banques : ça craque de partout !

np-paribas-va-renforcer-ses-fonds-propres-surveillance-negative

Boursier.com, publié le lundi 27 juin 2016 à 14h44

Si ce n'est pas un crack, cela y ressemble fortement. Le secteur bancaire est en pleine tourmente depuis vendredi et le vote des citoyens britanniques en faveur d'une sortie de l'Union européenne. Depuis l'ouverture des bourses européennes vendredi, la Société Générale voit sa capitalisation boursière fondre de près de 28%, quand BNP Paribas perd environ 24% et le Crédit Agricole cède autour de 19% !

Plusieurs analystes anticipent un durcissement des conditions de marché pour les banques européennes, avec une pression à la baisse sur leurs revenus et leur rentabilité. Dans une note sectorielle, JP Morgan a d'ailleurs revu à la baisse ses prévisions de bénéfices par action et anticipe une hausse du coût du capital pour les banques européennes.

Le broker a abaissé ses prévisions de BPA, sur la période 2016-2018, de 8% environ pour BNP Paribas et Crédit agricole, de 9% pour Société générale et de 7% pour Natixis. JP Morgan a également indiqué que le coût du capital (11% en moyenne actuellement) des établissements européens pourrait encore augmenter compte-tenu des incertitudes significatives sur le secteur eu Royaume-Uni et dans l'Union européenne. Dans ce contexte, JP Morgan a révisé ses objectifs de cours de 40 à 36 euros pour BNP Paribas, de 34 à 31 euros pour Société générale, de 9,5 à 8,5 euros pour Crédit agricole et de 5 à 4,2 euros pour Natixis.

 
0 commentaire - Banques : ça craque de partout !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]