Banques : l'Italie continue à inquiéter

Banques : l'Italie continue à inquiéter©Boursier.com

Boursier.com, publié le lundi 04 juillet 2016 à 12h02

Le secteur bancaire évolue une nouvelle fois dans le rouge en ce début de semaine, toujours pénalisé par les craintes entourant l'état de l'industrie financière italienne. On a appris ce matin que la Banque centrale européenne avait envoyé une lettre à Monte dei Paschi di Siena lui demandant de réduire de 30% le montant de ses créances douteuses au cours des trois prochaines années. La plus vieille banque du monde doit ramener ses prêts à risque à 32,6 milliards d'euros en 2018, contre 46,9 MdE en 2015. Monte Paschi est la banque italienne ayant la plus forte proportion de créances douteuses, ceux-ci représentant 41% du total de son portefeuille de prêts.

Le gouvernement italien a par ailleurs démenti une information du "Financial Times" selon laquelle il serait prêt à injecter des milliards d'euros dans son système bancaire en cas de crise grave malgré les avertissements de Bruxelles sur la nécessité de respecter la réglementation européenne qui veut que les banques, et non les contribuables, financent les plans de sauvetage. "L'Italie n'a aucune intention de défier Bruxelles sur les banques. Nous respectons les règles et préférons des solutions de marché pour nos banques", a dit un porte-parole du gouvernement.

A la mi-journée, BNP Paribas recule de 0,6% à 39,7 euros, la Société Générale cède 1,5% à 27,9 euros et Credit Agricole perd 0,5% à 7,6 euros.

 
2 commentaires - Banques : l'Italie continue à inquiéter
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]