Barclays plébiscite Legrand et dégrade Schneider et Rexel

Barclays plébiscite Legrand et dégrade Schneider et Rexel©Boursier.com

Boursier.com, publié le mardi 28 juin 2016 à 12h23

L'équipe d'analystes de Barclays a passé en revue les perspectives du secteur des biens d'équipements à l'aune des derniers développements sur le front la conjoncture. Pour la banque britannique, le vote en faveur du Brexit aura des répercussions importantes sur les perspectives économiques en Europe, la seule région qui montrait des signes de rétablissement jusqu'ici. En conséquence, Barclays estime que les investisseurs devraient se focaliser à l'avenir sur les dossiers les plus solides, que ce soit en termes de "pricing power", de résilience des profits, de génération de cash-flow, de bilan ou de qualité managériale.

Après remise à plat de ses estimations, le broker rehausse sa recommandation sur Legrand, sa valeur préférée du secteur avec Assa Abloy, de "pondération en ligne" à "surpondérer" avec une valorisation théorique portée de 47 à 51 euros. En revanche, l'opinion sur Schneider Electric et Rexel est dégradée, respectivement à "souspondérer" (contre "pondération en ligne" précédemment) et à "pondération en ligne" (contre "surpondérer"). Barclays vise désormais 44 euros sur Schneider, au lieu de 60 euros auparavant. L'objectif de cours se situe à 10 euros pour Rexel, à comparer à une cible de 15 euros précédemment.

 
0 commentaire - Barclays plébiscite Legrand et dégrade Schneider et Rexel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]