Barclays redoute un retour à la réalité douloureux sur Vallourec

Barclays redoute un retour à la réalité douloureux sur Vallourec©Boursier.com

Boursier.com, publié le vendredi 27 janvier 2017 à 10h16

Le vent d'optimisme qui a permis à Vallourec de progresser de 9% depuis le début de l'année alors que le STOXX 600 Europe n'a gagné que 1% dans l'intervalle risque de se heurter à la réalité des résultats 2016 et des perspectives 2017 qui seront détaillés le 22 février prochain, redoute Barclays, qui a réitéré ce matin sa recommandation "souspondérer" et sa valorisation de 2,50 euros par action. Le bureau d'études craint que le marché ne soit un peu trop optimiste sur le dossier, même s'il concède que la société a fait des progrès dans le déploiement de son plan de transformation. Le problème, c'est que ses bienfaits ne seront pas visibles tout de suite et que le marché pétrolier va rester compliqué, tandis que Vallourec n'est pas encore industriellement au bout du tunnel. Le bureau d'études pense que l'EBITDA devrait rester négatif cette année, à cause de la faiblesse de la reprise des volumes du marché des tubes pour l'industrie pétrolière sur les marchés internationaux, qui représentent 80% l'activité du groupe, et de la pression sur les marges exercée par la hausse du prix des matières premières. Le groupe risque d'avoir à sortir plus de 500 millions d'euros de cash, ce qui mettra la pression sur ses covenants. En conséquence, et dans la mesure où la valorisation paraît excessive, Barclays maintient une recommandation négative.

 
0 commentaire - Barclays redoute un retour à la réalité douloureux sur Vallourec
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]