BNP Paribas dépasse largement les exigences de fonds propres spécifiques fixées par la BCE

BNP Paribas dépasse largement les exigences de fonds propres spécifiques fixées par la BCE

Banque BNP Paribas logo

Boursier.com, publié le jeudi 24 décembre 2015 à 07h04

Conformément à la demande faite par l'Autorité des Marchés Financiers aux banques françaises, BNP Paribas annonce avoir reçu la notification par la BCE des résultats du "Supervisory Review and Evaluation Process" (SREP) pour 2015. L'exigence de fonds propres (CET1) que le Groupe doit respecter sur base consolidée a été fixée à 10,0% en 2016, y compris le buffer G-SIB de 0,5%.

Avec un ratio CET1 phasé de 10,9% au 30 septembre 2015 (ratio de CET1 plein de 10,7%), BNP Paribas est largement au-dessus du niveau minimal d'exigence applicable en 2016.

Gestion active

Le buffer G-SIB plein s'établit à 2% pour BNP Paribas et doit être atteint en 2019. La recommandation générale de la BCE est que le ratio de CET1 suive une évolution linéaire jusqu'au niveau anticipé correspondant de CET1 plein de 11,5% en 2019. BNP Paribas a pour objectif d'être à ce niveau bien avant grâce à sa forte et récurrente génération de croissance organique et à sa politique de gestion active du capital, comme en témoigne la progression de 40 points de base du ratio CET1 sur les 9 premiers mois de 2015.

En outre, BNP Paribas envisage différentes alternatives stratégiques concernant First Hawaiian Bank qui, si elles sont menées à bien, pourraient augmenter le ratio de CET1 de 40 points de base. Ceci permettrait d'atteindre le niveau anticipé de CET1 plein dès mi-2017.

Le cas BNL

A la suite de la notification du SREP et en accord avec les règles comptables, les exigences d'allocation de fonds propres accrues pour BNL (Banca Nazionale del Lavoro) conduisent à une dépréciation de goodwill de cette entité. L'impact sera d'environ 0,9 MdE sur les résultats du Groupe au 4ème trimestre 2015. Cette dépréciation de goodwill aura un effet légèrement positif sur le ratio réglementaire de capital de BNP Paribas où le goodwill est déjà déduit.

BNP Paribas confirme son objectif de distribution de dividende de 45%.

 
0 commentaire - BNP Paribas dépasse largement les exigences de fonds propres spécifiques fixées par la BCE
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]