Bruxelles interdit le mariage LSE / DB, l'opération avec Euronext tombe à l'eau

Bruxelles interdit le mariage LSE / DB, l'opération avec Euronext tombe à l'eau©Boursier.com

Boursier.com, publié le mercredi 29 mars 2017 à 12h10

La Commission européenne a bloqué le rapprochement entre les bourses de Londres et de Francfort. L'exécutif européen a officialisé sa décision à 11h00 dans un communiqué qui était attendu, depuis que le London Stock Exchange avait annoncé à la fin du mois de février qu'il ne se plierait pas à l'une des exigences majeures de l'antitrust, la vente de ses parts majoritaires dans la plateforme italienne MTS. "La concentration entre Deutsche Boerse et London Stock Exchange aurait considérablement réduit la concurrence du fait de la création d'un monopole de fait dans le secteur clé de la compensation des instruments à revenu fixe", a expliqué la commissaire Margrethe Vestager, en ajoutant que les parties n'ont pas proposé les mesures correctives nécessaires pour lever les craintes.

Un monopole de fait

Le régulateur estime que le rapprochement aurait conduit à un monopole de fait sur le marché de la compensation des instruments à revenu fixe (obligations et accords de rachat d'obligations) en Europe, où les parties sont les seules à fournir de tels services. Eurex, la chambre de compensation de la Deutsche Boerse, aurait été unie à LCH.Clearnet et la CCG italienne. L'accord de revente de la partie française de LCH à Euronext ne suffisait pas à dissiper les doutes. Ce monopole "aurait également eu un effet d'entraînement sur les marchés en aval du règlement, de la conservation de titres et de la gestion des garanties", indique encore la Commission, car les prestataires de services présents sur ces marchés sont tributaires des flux de transactions provenant des chambres de compensation. Une situation aggravée par le fait Clearstream, le dépositaire central de titres de Deutsche Boerse, est en concurrence avec ces prestataires. Bruxelles estime de surcroît que le mariage aurait supprimé toute concurrence horizontale sur la négociation et la compensation des produits dérivés sur actions individuelles basés sur les actions de sociétés belges, néerlandaises et françaises. Eurex est actuellement opposé à une offre commune Euronext / LCH.Clearnet, qui serait mise à mal. Les mesures correctrices proposées par le LSE et la DB n'ont pas été jugées suffisamment importantes.

Le veto opposé au rapprochement a évidemment des conséquences pour Euronext. Le LSE a d'ailleurs annoncé dans un communiqué que l'opération de revente de LCH.Clearnet SA à l'opérateur basé à Paris était annulé, en conséquence du veto européen. C'est la seconde fois que le LSE et la DB échouent à s'unir depuis les années 2000.

 
0 commentaire - Bruxelles interdit le mariage LSE / DB, l'opération avec Euronext tombe à l'eau
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]